Nous suivre Industrie Techno

Partenariat Quantum Genomics, Inserm et CNRS contre l'hypertension

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Les trois partenaires vont se partager le développement d'un futur médicament. Il est basé sur un composé chimique capable de contrôler la pression sanguine chez des patients résistants aux traitements antihypertenseurs actuels.


Quantum Genomics Corp (QGC), société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux médicaments dans le domaine des maladies métaboliques et des pathologies cardiovasculaires, vient d'annoncer la signature d'un accord de collaboration avec l'Inserm, le CNRS et l'Université de Paris-Descartes. Cet accord a pour objet la mise au point d'un médicament contre l'hypertension.

Le candidat médicament a pour origine les découvertes conjointes des équipes du docteur Catherine Llorens-Cortes, directrice de l'unité Inserm 691 localisée au Collège de France et du professeur Bernard Roques de l'unité Inserm 640 localisée au sein de l'Université de Paris Descartes.

La collaboration vise à co-développer des médicaments innovants pour le traitement de l'hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires qui lui sont associées. Selon les termes de l'accord, Quantum Genomics aura le droit d'exploiter trois brevets, ainsi que le savoir-faire qui en découle. L'Inserm et le CNRS travailleront sur la physiopathologie, la chimie et la compréhension des mécanismes d'action des produits, tandis que Quantum Genomics assurera le développement préclinique et clinique en tenant compte des aspects réglementaires.

QGC001, le premier candidat-médicament sélectionné dans le cadre de cet accord de collaboration, est une nouvelle entité chimique. Ce composé agit selon un nouveau mécanisme biologique potentiellement capable de contrôler la pression sanguine chez des patients résistants aux traitements antihypertenseurs actuels. L'objectif fixé par Quantum Genomics est de démarrer avec ce produit les premiers essais cliniques chez l'homme en 2008.

« Ce projet offre à Quantum Genomics la possibilité de démontrer sa capacité à développer de nouveaux produits en conformité avec les normes réglementaires internationales. Le potentiel R&D de Quantum Genomics s'en trouve très fortement renforcé dans le domaine des pathologies cardiovasculaires », explique Lionel Ségard, PDG de Quantum Genomics.

« Le partenariat avec QGC nous offre une excellente opportunité d'accélérer le développement préclinique et clinique d'un projet issu de nos travaux de recherche menés en étroite collaboration avec l'équipe de Bernard Roques », précise Catherine Llorens-Cortes, directrice de l'Unité Inserm 691.

Les maladies cardiovasculaires sont l'une des plus importantes causes de décès au niveau mondial. L'hypertension artérielle est l'un des plus importants facteurs de risque de décès prématuré. Chaque augmentation de 20/10 mm Hg des pressions artérielles systolique/diastolique multiplie par deux le risque d'infarctus du myocarde, d'accident cérébrovasculaire, d'insuffisance rénale ou d'autres complications cardiaques. Au moins 30% de la population est concernée par l'hypertension artérielle, ce qui correspond à des centaines de millions de personnes à travers le monde présentant ce facteur de risque malgré les conseils hygiéno-diététiques des médecins et la présence sur le marché de plusieurs traitements médicamenteux. On prévoit que le marché des médicaments anti-hypertenseurs va doubler entre 2005 et 2010, en particulier avec l'apport des pays émergeants asiatiques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.quantum-genomics.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un procédé pour industrialiser la production de particules submicroniques

Fil d'Intelligence Technologique

Un procédé pour industrialiser la production de particules submicroniques

La start-up Spinofrin, co-créée par des chercheurs du CNRS et de l’institut Franco-allemand de Saint-Louis, a mis[…]

[Infographie] L'impression 3D pour reconstituer des organes !

Dossiers

[Infographie] L'impression 3D pour reconstituer des organes !

[Vidéo] Ce robot souple est...comestible !

[Vidéo] Ce robot souple est...comestible !

Les imprimantes à ADN du jeune Français distingué par le MIT

Les imprimantes à ADN du jeune Français distingué par le MIT

Plus d'articles