Nous suivre Industrie Techno

Partenariat entre Bull et l’Inria dans le calcul intensif

Ridha Loukil
Partenariat entre Bull et l’Inria dans le calcul intensif

Bullx,l'arichitecture de supercalculateurs d'Extreme Computing de Bull

L’informaticien français et le centre de recherche en informatique allient leurs compétences pour relever les défis de la prochaine génération de supercalculateurs exaflopiques.

L'INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique) et Bull, le seul constructeur de supercalculateurs en Europe, ont conclu un accord cadre visant à étendre leur partenariat dans le domaine du calcul à haute performance. Objectif : relever les défis que pose la prochaine génération de supercalculateurs exaflopiques. Une feuille de route est déjà établie. Elle indique aux équipes impliquées la direction de travail dans les trois domaines clés que sont l'architecture, l'environnement logiciel et les services des supercalculateurs.

Outil essentiel de la recherche scientifique, technologique et industrielle, le calcul à haute performance devient stratégique de par ses implications économiques et son pouvoir structurant de la société de l'information. Auparavant limité à des domaines comme la météorologie, l’astronomie ou le nucléaire, il répond à des besoins de plus en plus étendus, dans de nombreux secteurs et pour tous types d'organisations, du simple bureau d'études aux entreprises de taille mondiale. En parallèle, la montée en puissance des réseaux entraîne aujourd'hui des changements fondamentaux dans l'organisation des infrastructures informatiques, avec une reconcentration des ressources au sein de grands centres informatiques, une rupture dans les modèles d'organisation des entreprises et de nouveaux modèles d'usages.

1 000 fois la puissance des supercalculateurs actuels 

Ce changement de modèle informatique s'accompagne de la nécessité de pouvoir produire, exploiter et gérer des masses considérables de données. Ceci constitue à terme une triple rupture, pour la recherche en informatique, pour l'usage professionnel et grand public des moyens de calcul, et pour le modèle économique des industries du secteur, qu'elles soient éditeurs de logiciels, constructeurs informatiques ou fournisseurs de services.

Au cours des années 90, le GIE (groupement d’intérêt économique) Dyade, entre Bull et l'Inria, a eu de nombreuses retombées comme par exemple la création des entreprises Kelkoo ou Trusted Logic. Ce partenariat s'est poursuivi au début des années 2000 par la création du consortium ObjectWeb, devenu OW2. Il s’amplifie aujourd’hui.

Concevoir et développer les supercalculateurs exaflopiques (dont la puissance de calcul est à l’échelle de l’exaflop soit 1018 opérations en virgule flottante par seconde, mille fois celle des supercaculateurs actuels les plus puissants) demande une coopération étroite entre utilisateurs et industriels. Le partenariat entre l’INRIA et Bull répond à ce besoin.

Cet accord cadre a pour ambition de préparer les architectures futures du calcul intensif, qui pourraient regrouper dans les prochaines décennies, plusieurs centaines de milliers voire millions de processeurs et traiter des flots considérables de données. Les domaines qui ont été retenus et qui font dès aujourd'hui l'objet d'une feuille de route partagée, sont liés aux défis auxquels est confronté le calcul haute performance : environnements de programmation parallèle ; résilience et tolérance aux fautes ; ou bien encore gestion optimisée de l'énergie.

Ridha Loukil

Pour plus d'informations sur le concept de calcul intensif ''Extreme Computing'' de Bull : http://www.bull.fr/extremecomputing

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Circuit de chaleur, 3IA Grenoble, Ghryd ... les meilleures innovations de la semaine

Circuit de chaleur, 3IA Grenoble, Ghryd ... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Jeux vidéo : Facebook crée un avatar à votre image

Focus

Jeux vidéo : Facebook crée un avatar à votre image

Quantique, IA et exascale... La simulation repousse ses frontières

Quantique, IA et exascale... La simulation repousse ses frontières

Plus d'articles