Nous suivre Industrie Techno

Parafoudres pour circuits d’instrumentation, de mesure et de contrôle

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Parafoudres pour circuits d’instrumentation, de mesure et de contrôle

Protéger tous les types de circuits d'instrumentation.

© DR

Proposés en version normale ou compacte, les parafoudres Varitector de Weidmüller protégent tous les types de circuits d’instrumentation, de mesure et de contrôle conformément à la norme CEI 62305.

Weidmüller, spécialiste des systèmes de raccordement électrique, annonce les parafoudres de type III Varitector. Ces parafoudres - Varitector SPC à cartouche débrochable SPC et  Varitector SSC au format borne - sont destinés aux circuits sensibles, analogiques ou binaires, qu’il faut protéger contre les surtensions au plus près de leur implantation : vidéo ; téléphonie ; bus de terrain…

Conformes à la norme CEI 62305, les Varitector de Weidmüller se caractérisent par leur conception compacte ‘‘gain de place’’. Ils supportent des surcharges électriques pouvant atteindre 20 kA en 8/20 µs ; et 2,5 kA en 10/350 µs. Leur installation est simple : il suffit d’encliqueter le Varitector sur le rail de montage pour rendre effective la protection contre les surtensions. Une version avec masse flottante permet d’isoler la connexion à la terre.

Parafoudres Varitector SPC : protection, visualisation et télésignalisation, dans un format compact

Destinés aux installations en conformité avec la norme CEI 62305, les parafoudres Varitector SPC associent deux fonctionnalités de base : la protection et la visualisation locale. Une DEL en face avant renseigne sur leur fonctionnement (vert-correct ; rouge-défaut).

Les Varitector SPC offrent une troisième fonction, optionnelle, de télésignalisation lorsqu’ils sont raccordés à l’unité de contrôle VSPC-Control Unit de Weidmüller, qui permet de surveiller jusqu’à 10 modules parafoudres SPC. En cas de défaut d’un parafoudre, un message est automatiquement envoyé à l’unité de contrôle, qui signale la défaillance d’un module ou une rupture de connexion sur des indicateurs DEL.

Les Varitector SPC sont compacts : moins de 17,8 mm pour protéger 4 signaux binaires ou 2 signaux analogiques.

La cartouche débrochable peut être remplacée simplement sans toucher au câblage, ni au circuit d’instrumentation. Elle peut également être facilement contrôlée avec le testeur portatif autonome V-Test conçu par Weidmüller.

Les Varitector SPC se déclinent en deux versions :
 

  • signaux analogiques, bus de terrain, téléphonie : 1 ou 2 voies analogiques (courant ou tension) ; ou 1 ou 2 voies téléphonie (ADSL ou analogique) ou bus de terrain (Profibus DP, RS485, Modbus+, DeviceNet…) ;
     
  • signaux binaires jusqu’à 750 KHz avec 2 ou 4 signaux charge symétrique 2 fils (5 à 60 V).


Pour faciliter l’installation et la maintenance dans l’armoire, les Varitector sont identifiés par un repère couleur différent selon le niveau de tension. Un détrompeur évite les erreurs d’enfichage.

Parafoudres Varitector SSC : la protection au format borne

Destinés à protéger contre la surtension les mêmes circuits d’instrumentation, de mesure et de contrôle que les SPC, les Varitector SSC se présentent sous un format borne de 6,2 mm, assurant à la fois la connexion et la protection.

Ils se distinguent par leur conception ‘‘gain de place’’ : protection de 2 signaux binaires ou 1 signal analogique pour un encombrement de 6,2 mm seulement.

Le raccordement des conducteurs de 0,5 à 6 mm² se fait par vis Torx (vis étoile, commode pour les raccordements en hauteur), à l’aide d’un simple tournevis plat.

La gamme Varitector SSC offre plus de 100 variantes différentes, adaptées à chaque cas de protection contre la foudre, et assurant la protection de signaux analogiques et binaires (5 à 60V).

Pour une identification rapide à l’intérieur de l’armoire de commande et la simplification des opérations d’installation et de maintenance, les modules Varitector SSC disposent d’un espace réservé pour le marquage : étiquetage de l’appareil et des raccordements individuels et marquage couleur des niveaux de tension.

Les parafoudres Varitector SPC et SSC ont été testés suivant les normes en vigueur (CEI 61643-21). Ils sont conformes aux classes D1, C1 et C2.

La gamme sera prochainement complétée par des produits destinés aux applications ATEX et aux circuits électriques à sécurité intrinsèque.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://katalog.weidmueller.de  
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

La météo plutôt agitée de ces derniers jours remet en lumière une source d’accidents, certes ancestrale, mais[…]

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Eolien : l’aluminium remplace le cuivre dans les nacelles

Eolien : l’aluminium remplace le cuivre dans les nacelles

Plus d'articles