Nous suivre Industrie Techno

Palmarès 2010 des écoles d'ingénieurs qui déposent des brevets

Palmarès 2010 des écoles d'ingénieurs qui déposent des brevets

Le palmarès suivant les dépôts de brevets.

© DR

Symbole de l’aspect appliqué des recherches effectuées, le nombre de brevets déposés est un indicateur de la capacité des écoles à répondre à des besoins industriels.

L'ESPCI est la championne de cette catégorie avec ses 245 brevets déposés depuis 2005. C'est même la marque de fabrique de cette école dont le directeur scientifique honoraire est Jacques Lewiner, premier déposant privé de brevets de France.

Les chercheurs de l’ESPCI déposent collectivement un brevet par semaine, sans doute motivés par la possibilité que laisse l’école de les déposer en leur nom propre et non au nom de l’établissement. C’est peut-être le secret qui a permis à cette discrète école de laisser loin derrière elle ses poursuivantes. Grenoble INP, qui arrive deuxième, a déposé 100 brevets de moins sur les quatre dernières années.


Classement des écoles d'ingénieurs en fonction du nombre de brevets déposés depuis 2005

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

A l'occasion de la seconde édition du rendez-vous Summer School : Microfluidic for health, organisé du 26 au 30 août, par[…]

29/08/2019 | RechercheMédical
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

L’IA française se dope au  calcul intensif

L’IA française se dope au calcul intensif

Plus d'articles