Nous suivre Industrie Techno

Outil facilitant le calcul intensif sur de gros volumes de données

Jean-François Preveraud
The MathWorks lance une nouvelle version de sa Parallel Computing Toolbox, qui donne accès aux données directement depuis une session Matlab. Grâce à quelques modifications apportées aux algorithmes de Statistics Toolbox et de Communications Toolbox, ceux-ci bénéficient d’un surcroît de performances lorsqu’ils sont associés à la Parallel Computing Toolbox.

The MathWorks annonce une nouvelle version de sa Parallel Computing Toolbox. Rappelons que celle-ci permet de résoudre à l’aide des logiciels Matlab et Simulink les problèmes impliquant des calculs intensifs et des volumes de données importants. Cette nouvelle version propose une structure de tableau distribué améliorée, afin que les utilisateurs accèdent directement depuis leur session Matlab, aux données stockées sur des ordinateurs multicœurs ou des clusters d’ordinateurs.

Par ailleurs, les algorithmes clés disponibles dans les outils Statistics Toolbox et Communications Toolbox s’exécutent désormais plus rapidement lorsqu’ils sont associés à Parallel Computing Toolbox. Cette approche accélère l’exécution d’algorithmes spécifiques sur les matériels multiprocesseurs, sans que les utilisateurs écrivent ou modifient une seule ligne de code.

Pour cela, des modifications ont été apportées aux algorithmes de Statistics Toolbox et, plus particulièrement, aux algorithmes d’amorçage et de validation croisée. Ceux-ci constituent des méthodes de rééchantillonnage qui nécessitent une évaluation répétée des fonctions statistiques sur différents échantillons de données. De même, les algorithmes disponibles dans Communications Toolbox ont été modifiés, afin d’autoriser l’exécution parallèle de simulations, qui portent sur des modèles de performances de taux d’erreur et nécessitent une grande capacité de calcul. Les ingénieurs et scientifiques peuvent ainsi exploiter plus intelligemment leurs matériels sophistiqués à partir de leur ordinateur de bureau. 

                                               

« À l’heure où les matériels gagnent en puissance, les utilisateurs de Matlab sont de plus en plus confrontés à des données impliquant des calculs intensifs et des volumes de donnes importants », estime Silvina Grad-Freilich, responsable marketing pour le calcul parallèle et le déploiement des applications chez The MathWorks. « En ajoutant des fonctions de calcul parallèle à nos produits, les utilisateurs peuvent exploiter plus facilement les avantages des applications parallélisées pour leurs ensembles de données volumineux. Par ailleurs, ils n’ont pas besoin de sortir de l’environnement Matlab, d’où un coût minime, un flux rationnalisé et des résultats accélérés ».

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.mathworks.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles