Nous suivre Industrie Techno

Optique : la ''super-résolution'' à l’assaut des cellules.

Anne-Katell Mousset

Sujets relatifs :

, ,
Optique : la ''super-résolution'' à l’assaut des cellules.

Le microscope développé par Nikon et l'ENS Paris permet l'observation des réactions chimiques au cœur même de la cellule.

Comment observer au niveau moléculaire les interactions qui ont lieu dans une cellule vivante ? Les ingénieurs de Nikon France et les chercheurs de l’ENS Paris ont résolu le problème en travaillant avec des protéines fluorescentes. Focus sur cette technique.

Observer au plus prêt le fonctionnement des cellules : pas évident quant on parle d’échelle nanométrique pour le déplacement des protéines dans le noyau d’une cellule. Pourtant en couplant les avancées optiques actuelles et des protéines fluorescentes, les chercheurs de l’ENS Paris et les ingénieurs de Nikon France (dans un projet piloté par la fondation Pierre-Gilles de Gennes) ont réussi à explorer le cœur des cellules avec une précision dix fois supérieure à la limite théorique des microscopes optiques. Une technologie qui donnera la possibilité aux biologistes d’observer in situ les réactions chimiques entre les molécules.

Le principe de l’ampoule électrique

Elément central du système : l’utilisation de protéines fluorescentes photoactivables. « C’est le principe de l’ampoule électrique, explique Maxime Dahan, chercheur au laboratoire de physique Kastler Brosser de l’ENS Paris. On active ces molécules grâce à une longueur d’onde donnée. Elles réémettent alors de la lumière –dans une autre couleur- et on peu suivre leurs déplacements ».

Parmi les applications possibles de cette nouvelle technologie d’imagerie : le suivi précis des molécules pharmaceutiques sur leurs cibles ou l’observation du vieillissement du patrimoine génétique.

Anne-Katell Mousset

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

La start-up de Montpellier, spécialisée dans les medtech, va bénéficier d’un financement de 15 millions[…]

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Le plus puissant IRM du monde livre ses premières images au centre NeuroSpin du CEA, à Saclay

Le plus puissant IRM du monde livre ses premières images au centre NeuroSpin du CEA, à Saclay

BeFC produit des piles en papier

BeFC produit des piles en papier

Plus d'articles