Nous suivre Industrie Techno

Optimiser la production des parcs éoliens

Clément Cygler
Optimiser la production des parcs éoliens

Avec le système WEMS, l'opérateur pourra améliorer la gestion opérationnelle de son parc éolien.

© DR

Dédiée à la gestion de l’énergie éolienne, le procédé WEMS de Logica a reçu le prix de l’Innovation technologique, à l’occasion de l’événement 2011 « Excellence in Renewable Energy ».

Déjà utilisée sur des parcs éoliens français, espagnols ou encore américains, la solution Wind Energy Management System (WEMS) a été développée par Logica pour faciliter la gestion de l’énergie éolienne. Elle offre au responsable la possibilité de centraliser et d’optimiser la gestion opérationnelle, ainsi que la maintenance de son parc, quels que soient le type de turbine, l'opérateur du réseau électrique et le protocole de communication.

Ce système intègre des fonctionnalités centralisées de contrôle à distance en temps réel, facilitant le démarrage et l’arrêt des turbines sur l’ensemble d’un parc. Cela permet d’équilibrer la puissance électrique fournie, de prévenir les surproductions ou baisses de production, et de protéger le réseau d’éventuels risques de surcharge. 

Clément Cygler

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Géochimiste spécialiste de l'hydrogène dit naturel, présent dans le sous-sol, Alain Prinzhofer est aussi directeur[…]

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Plus d'articles