Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Open source, impression 3D, drones : les meilleures innovations de la semaine

Aurélie Barbaux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Open source, impression 3D, drones : les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqué au cours des sept derniers jours? Nos mesures d'audience nous fournissent la réponse. Cette semaine, vous avez été séduits par un drôle de ballet aérien au Puy du Fou, vous vous êtes intéressés aux domaines que l'impression 3D a réellement le pouvoir de transformer et vous avez découvert Helper, un drone sauveteur qui a su séduire les jurés du concours Lépine. Retrouvez la liste de vos articles préférés.

Comment Pixiel réussit à faire voler une flotte de drones si près du public du Puy du Fou

C’est le premier système de vol en flotte autorisé devant le public. Cet été, une flotte de 15 drones Neopter a fait le spectacle pendant la cinéscénie du grand parc du Puy du Fou, en Vendée. Une première signée par la start-up de drones professionnels Pixiel.

 

La révolution de l’Impression 3D n’est pas celle que l’on croit

Selon Andy Middleton, président de la zone EMEA chez Stratasy, la révolution de l’impression 3D ne sera pas celle que l’on croit. C’est au cœur des usines et que cette technologie va tout changer.

 

La SNSM aura un nouvel allié, le drone sauveteur Helper

Le premier prix du concours Lépine 2016 a été remporté par un drone, Helper, développé par un médecin urgentiste de Total en Angola, Fabien Farge. Le drone assure des missions de secours en mer, de protection de l’environnement, et de sécurité.

 

Bonne nouvelle, l'emploi R&D progresse en France… dans le privé surtout

Que nous apprend l’édition 2016 de l’« état de l’emploi scientifique » en France publié, tous les deux ans, par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ? Que, si depuis dix ans, l'emploi des chercheurs progresse peu dans les administrations, il a fait en revanche un bond dans les entreprises, qui concentrent 60% de l'emploi en R&D en France. Détails des chiffres.

 

Connaissez-vous le laboratoire de robotique française qui essaime une start-up par an ?

Situé à deux pas du jardin du Luxembourg, le Centre de robotique de Mines ParisTech (Caor) met l'accent sur le transfert de technologies. Plusieurs logiciels développés au sein du laboratoire sont aujourd'hui exploités par des entreprises, mais le Caor est aussi une fabrique à start-up. Environ une jeune pousse naît chaque année des recherches menées au sein du centre.

 

La solution Mercedes Benz pour les robots-livreurs du "dernier kilomètre"

La start-up estonienne Starship Technologies s'est associée à Mercedes-Benz pour combiner ses petits robots de livraison à un van spécialement aménagé pour jouer le rôle de vaisseau-mère. Objectif : résoudre de manière innovante la problématique du dernier kilomètre en mettant au point un système de livraison plus efficace et plus économique que ceux existants.

 

Pourquoi l’industrie 4.0 sera open source

Selon Nicolas du Manoir, vice-président régional de Progress pour la France, la clé de l'industrie 4.0, intelligente et surtout connectée, réside dans l'interopérabilité. Et cette interopérabilité passe forcément par l'ouverture et le partage des plateformes, normes et protocoles. Fini les systèmes propriétaires. L'industrie du futur sera open source... ou ne  sera pas.

 

Intel s’offre une puce qui permet aux machines de voir

Doter les machines, les robots, les drones, du pouvoir de voir pour les rendre autonomes, c’est ce que propose la start-up Movidius, spécialiste de la vision par ordinateur, une des disciplines phares de l’intelligence artificielle. Intel ne s’y est pas trompé, qui vient de croquer la jeune pousse californienne à l’origine de Myriad 2,  une carte VPU (Vision processor unit) particulièrement puissante.

 

Les atomes radicaux invités d’honneur du festival Ars electronica

Le festival Ars Electronica, dédié aux liens entre arts et technologies, s’est tenu début septembre à Linz, en Autriche. Le thème retenu cette année "atomes radicaux et les alchimistes de notre temps" a été inspiré par le conseiller scientifique de cette édition, Hiroshi Ishii, du MIT Media Lab, à l’origine de ce concept qui propose de jouer avec la matière pour rendre les matériaux capables de changer de forme et d'apparence de façon aussi fluide que les pixels sur un écran. De quoi inspirer les artistes.

 

Quand le design interroge le sens des objets connectés

Le Centre parisien de design et d’esthétique de Huawei, le géant numérique chinois, a interrogé les étudiants de l’école de design l’ENSCI Les-Ateliers sur le thème des objets connectés. Leurs réponses, présentées sous la forme d’une exposition intitulée Faits et gestes, dessins, gestuelles et objets connectés, présentent une douzaine de scénarios d’usage, questionnent l’intérêt du numérique.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Les robots s'attaquent aux chantiers

Les robots s'attaquent aux chantiers

Ariane 6, bus électrique, Volkswagen ID.3… les meilleures innovations de la semaine

Ariane 6, bus électrique, Volkswagen ID.3… les meilleures innovations de la semaine

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Plus d'articles