Nous suivre Industrie Techno

Open innovation : vive le vol en escadrille !

L'open innovation est adoptée par de très nombreuses entreprises pour multiplier les ruptures donnant lieu à de nouveaux produits ou procédés. On peut considérer que cette démarche visant à ouvrir portes et fenêtres était déjà à l'oeuvre dans des coopérations de sociétés détentrices d'un important savoir-faire en ingénierie pour concevoir des objets technologiques hors du commun, par exemple dans le domaine de l'aéronautique et du spatial.

Innover grâce au partenariat : c'est l'idée directrice de l'innovation ouverte. Depuis une vingtaine d'années, la sortie de la R & D hors des murs des laboratoires connaît un âge d'or. Acteurs privés et publics s'allient au sein de plateformes communes tandis que les grandes entreprises invitent les fournisseurs à participer à leurs processus d'innovation et tentent d'attirer les start-up par tous les moyens.

Bien avant, pourtant, que le terme ne soit à la mode, les industriels ont commencé à mutualiser des recherches autour de thématiques communes. C'est l'objet, dans la seconde moitié du XXe siècle de la création des nombreux centres techniques regroupant les acteurs d'une même filière. Agences publiques et industriels privés lancent de grandes collaborations internationales pour mettre au point des créations technologiques nécessitant une large palette de savoir-faire, à l'instar du très célèbre Concorde et 50 ans plus tard avec la fusée Ariane 6. Entre les deux, les outils et les méthodologies ont évolué.

Le programme Ariane 6, qui vise face à SpaceX, Blue Origin ou aux lanceurs indiens d'offrir une réponse européenne concertée pour parvenir à une baisse des coûts, se distingue notamment par une approche coopérative. Au lieu d'imposer les spécifications techniques à la quinzaine de sous-traitants du programme, le choix a été fait de les inviter à annoncer ce qu'ils étaient capables de faire techniquement, et à quel coût.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Le programme d’accélération des projets deeptech BLAST (Boost and Leverage for aerospace and Defense Technologies), porté[…]

12/04/2021 | RechercheStart-up
Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Avec UltraAir, les communications laser d'Airbus gagnent les avions

Mobilité aérienne urbaine : Innov'ATM à la manœuvre pour un projet européen de démonstration à grande  échelle

Mobilité aérienne urbaine : Innov'ATM à la manœuvre pour un projet européen de démonstration à grande échelle

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Plus d'articles