Nous suivre Industrie Techno

Opel et Citroën parient sur le gaz naturel

Industrie et Technologies
Le 'petit' dernier d'Opel coute 30 % de moins au km en carburant par rapport aux versions diesel équivalentes, alors que Citroën étend l'expérience des utilitaires aux véhicules particuliers.

Opel vient de présenter son nouveau Zafira 1,6 GNV. Le précédent Zafira, est déjà le véhicule au gaz naturel le plus vendu en Allemagne, avec un parc de 20 000 véhicules.

Le constructeur conserve sa solution de disposer les quatre réservoirs de son véhicule autour de l'essieu arrière, dont sans empiéter sur l'habitacle qui comporte, selon la disposition des sièges choisie par le conducteur jusqu'à 7 places. Ces réservoirs, en acier à haute élasticité sont ainsi placés en dehors de la zone d'impact. La commercialisation de ce véhicule commencera début 2006.

L'intérêt immédiat de ce modèle, c'est l'économie à la pompe qu'il représente. En comptant une consommation moyenne de 5.3 kg de gaz naturel aux 100 Km, et avec un prix actuel de 0,70 € au kg de gaz naturel, l'économie se chiffre jusqu'à 30 % par rapport au diesel, 50 % si l'on compare à l'essence.

Mais l'environnement n'est pas en reste puisque les émissions d'oxyde d'azote sont réduites de 80 %. De plus, la combustion du gaz (méthane) est exempte de suies et de particules.

Dans le même temps, Citroën commercialise à partir de ce mois sa C3 1.4i en version bicarburation essence/ gaz naturel, pour les modèles de loisir comme les utilitaires. Ces véhicules étendent donc au VP, les efforts du constructeur qui dispose déjà d’un Berlingo à gaz.

Pour l’occasion, Citroën a revu son système d’injection spécifiquement pour le gaz, avec un système multipoint séquentiel injectant le gaz dans la culasse par le biais de quatre injecteurs.

La commutation du gaz vers l’essence se fait automatiquement lorsque la réserve de gaz se retrouve épuisée. Avec des réservoirs de gaz de 56 litres et ceux d’essence, l’autonomie est portée à plus de 700 km.

Cet engouement des constructeurs pour le GNV est à rapprocher de la stratégie de Gaz de France qui propose désormais des stations de distribution pour le remplissage des véhicules à domicile. Une offre qui concerne 4 millions de personnes, en France, disposant d’un pavillon relié au réseau du gaz de ville.

Thierry Mahé

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Un mouvement massif d’implantation d’usines de batteries lithium-ion a démarré en Europe pour fournir un marché de la[…]

Saft et PSA créent officiellement la coentreprise ACC pour produire des batteries de véhicule électrique

Saft et PSA créent officiellement la coentreprise ACC pour produire des batteries de véhicule électrique

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Plus d'articles