Nous suivre Industrie Techno

Opel bannit tous les boutons de l’habitacle

Opel bannit tous les boutons de l’habitacle

Un intérieur de GT, mais avec les technologies actuelles

© DR

En utilisant des écrans tactiles et des commandes vocales, les designers du constructeur allemand présentent un habitacle sans boutons tout en rendant hommage aux premières GT.

Opel va dévoiler au Salon de l’auto de Genève un intérieur minimaliste pour GT, duquel tous les boutons ont été bannis. Pour cela, il fait appel à une planche de bord en aluminium brossé, qui sert d’élément structurel entre les montants de pare-brise.

On retrouve sur les aérateurs placés aux extrémités, des écrans ronds affichant la vue des caméras assurant le rôle de rétroviseur, tandis que le centre est occupé par une tablette tactile ronde. Celle-ci permet de sélectionner l’ensemble des fonctions accessibles au conducteur. Mais des ‘‘technologies d'apprentissage’’ permettent à l’interface homme machine (IHM) de s’adapter aux préférences du conducteur, et sélectionner la musique, des routes ou des températures par simple reconnaissance vocale.

Le thème circulaire est aussi décliné sur les deux cadrans à effet 3D du tableau de bord numérique. Ces cadrans présentent pour l’un, un indicateur de vitesse et un compte-tours, pour l’autre, suivant le choix du conducteur ou le type de conduite détecté, la navigation, la consommation ou les accélérations (g). Un développement similaire à celui déjà présenté dans l'Opel Monza Concept présentée en 2013.

Enfin, le volant rappelle l’esthétique de ceux des premières GT, tandis que les sièges surbaissés à réglages électriques, sont tout comme le volant surlignés de petites touches de rouge.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles