Nous suivre Industrie Techno

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

Xavier Boivinet

Mis à jour le 03/07/2020 à 16h41

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

© Twitter // @Arianespace

Le gouvernement britannique et l'opérateur de téléphonie indien Bharti Global Limited ont annoncé vendredi 3 juillet le rachat de OneWeb pour un milliard de dollars. Victime collatérale de la pandémie de Covid-19, l'entreprise cherchait un repreneur depuis sa faillite déclarée le 27 mars dernier, afin de relancer son projet de constellation de satellites pour fournir un accès à internet haut-débit depuis l'espace.

OneWeb c’est reparti : le gouvernement du Royaume-Uni - par l'intermédiaire du Ministère du commerce, de l'énergie et de l'industrie - et l’opérateur de téléphonie indien Bharti Global Limited ont annoncé ce vendredi 3 juillet le rachat, à parts égales, de l’opérateur de constellation de satellites pour un milliard de dollars (Md$). De quoi « financer le redémarrage complet des activités commerciales, indique l’entreprise dans un communiqué. Nous allons faire en sorte de reprendre les opérations au plus vite. »

Après avoir mis 74 satellites en orbite, le projet de OneWeb s’était arrêté net le 27 mars dernier : l’entreprise avait annoncé s'être mise sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites et s’être séparée d’une partie de ses effectifs. Un coup dur pour l’entreprise, victime collatérale de la crise liée à la pandémie de Covid-19.

Accord soumis à approbation

« L’accord reste soumis à l’approbation par les créanciers de OneWeb, le tribunal des faillites, et les organismes de réglementation, avec une finalisation espérée d’ici le quatrième trimestre 2020 », précise l’entreprise dans son communiqué.

Avec une constellation qui devrait comporter à terme plus de 650 satellites en orbite basse, OneWeb souhaite fournir un accès internet haut-débit à toute la planète. Le lancement des 6 premiers satellites avait eu lieu le 27 février 2019. Le dernier remonte au 21 mars 2020 avec une grappe de 34 satellites lancés depuis Baïkonour (Kazakhstan), portant l'effectif total à 74.

SpaceX a pris le large

Si OneWeb avait lancé le mouvement des constellations de satellites pour l'internet haut-débit, SpaceX avait rapidement pris de l'avance avec sa constellation Starlink. Depuis son premier lancement de 60 satellites le 24 mai 2019, l'entreprise d'Elon Musk les enchaîne : neuf ont eu lieu et ont envoyé 538 satellites Starlink en orbite basse. Le prochain vol est prévu le 8 juillet.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'ESA choisit Airbus pour rapporter sur Terre les premiers échantillons martiens

L'ESA choisit Airbus pour rapporter sur Terre les premiers échantillons martiens

L’Agence spatiale européenne (ESA) a annoncé le 14 octobre avoir confié à Airbus la maîtrise[…]

15/10/2020 | SpatialThales
Zoom sur les deux modules de Thales Alenia Space pour la station spatiale en orbite lunaire de la Nasa

Zoom sur les deux modules de Thales Alenia Space pour la station spatiale en orbite lunaire de la Nasa

Dynetics dévoile une maquette de test pour son module d'alunissage habitable

Dynetics dévoile une maquette de test pour son module d'alunissage habitable

Le lanceur européen Vega valide un dispenseur pour envoyer des petits satellites en orbite basse

Le lanceur européen Vega valide un dispenseur pour envoyer des petits satellites en orbite basse

Plus d'articles