Nous suivre Industrie Techno

Offensive de Sharp dans la télévision LCD

Industrie et  Technologies
Grâce à son usine de huitième génération, le constructeur ambitionne de rafler la moitié du marché des téléviseurs LCD Full HD de grande taille.


Un outil industriel au top niveau et une offre centrée sur la qualité d'image : tels sont les deux leviers choisis par Sharp pour lancer son offensive à l'international sur le marché de la télévision LCD. Le groupe japonais, qui a vu sa part de marché tomber à 16,7% sur les douze derniers mois au profit de Philips, Samsung et Sony, veut rebondir. Son objectif est ambitieux : rafler la moitié du marché mondial des téléviseurs LCD Full HD de 37 pouces et plus.

Aujourd'hui, l'essentiel de l'offre compatible avec la haute définition (HD Ready) se compose de produits offrant une résolution d'image maximale de 768 lignes de 1 366 points, soit environ trois millions de pixels (un point contient trois pixels : un rouge, un vert et un bleu). Avec la Full HD, Sharp propose de doubler cette résolution à 1 080 lignes de 1 920 points, soit plus de 6 millions de pixels. Une évolution jugée indispensable pour les grandes tailles d'écran.

Aux deux modèles Full HD existants déjà (un 37 pouces et un 65 pouces), la firme d'Osaka ajoute quatre nouveaux téléviseurs de 37 à 52 pouces, offrant ainsi la gamme la plus étoffée en pleine haute définition. Deux autres modèles sont attendus en 2007.


Dans sa conquête du marché, Sharp s'appuie sur l'avance de son outil industriel. Son usine de huitième génération, ouverte en août dernier, est unique au monde. Elle est la seule capable de réaliser des écrans LCD sur une glace mère de 2,460 x 2,150 m. De quoi découper 8 écrans de 46 pouces, contre seulement trois dans son usine de sixième génération. Cette avance, combinée à l'optimisation en amont des composants avec les fournisseurs, l'amélioration des flux dans l'usine et la réduction de moitié du temps de cycle, donne au constructeur japonais un avantage compétitif considérable par rapport à Sony, Samsung ou LG, qui ne disposent, eux, que d'usines de septième génération.

Cette compétitivité se traduit dans les prix : 2 500 euros pour le 42 pouces, 3 500 euros pour le 46 pouces et 4 500 euros pour le 52 pouces. Rappelons que l'ancien 45 pouces Full HD de la marque a été introduit, il y a un an, à 9 000 euros et a fini sa carrière cette année à 7 000 euros. Sharp met ainsi la technologie LCD dans les grandes tailles au niveau du plasma, voire moins cher, pour une résolution d'image double. La Full HD n'est aujourd'hui disponible en plasma que sur des rares produits de très grande taille.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.sharp.fr


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

L'électronique neuromorphique, inspirée du cerveau, a le potentiel de disrupter le marché dans la prochaine décennie.[…]

50 milliards de dollars d’investissement dans 18 projets d’usines de puces en 2020

50 milliards de dollars d’investissement dans 18 projets d’usines de puces en 2020

Les puces accélératrices de l'IA prolifèrent

Focus

Les puces accélératrices de l'IA prolifèrent

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles