Nous suivre Industrie Techno

Objets connectés : Samsung, Intel et Dell s'unissent pour définir des standards

Séverine Fontaine
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Objets connectés : Samsung, Intel et Dell s'unissent pour définir des standards

Samsung, Dell et Intel se sont unis pour créer un standard des objets connectés : de la télé aux alarmes en passant par les prises électriques

© Samsung

Trois géants de l'électroinique et de l'informatique, Samsung, Intel et Dell créent à leur tour un consortium pour définir des standards communs pour l'internet des objets. Ils entendent ainsi proposer une alternative à l'alliance lancée il y a peu par Qualcomm, Microsoft et LG.

Samsung Electronics, Intel et Dell ont formé un consortium pour définir des standards communs à tous les objets et appareils connectés pour la maison. L'Open Interconnect Consortium, c'est son nom, définir des normes pour toutes sortes d'appareils : des systèmes d'alarme aux téléviseurs en passant par les interrupteurs. Le but étant de les rendre tous compatibles.

Cette initiative pourrait donner naissance à une guerre des standards avec l'AllSeen Alliance soutenue par Qualcomm dans le domaine de «l'internet des objets», à l'image de ce qui s'est passé avec les lecteurs de cassettes vidéo.

La naissance de ce consortium, qui inclut également les fabricants de semi-conducteurs Broadcom et Atmel, a été annoncée par communiqué lundi soir. Doug Fisher, directeur général de la division Logiciels et Services d'Intel, a déclaré à Reuters que le consortium se concentrerait notamment sur les problèmes de sécurité qui ne sont pas correctement gérés par le groupe AllSeen.

Apple et Google n'ont pour le moment pas choisi leur camp. Ils poursuivent en solo le développement de leurs propres standards d'objets connectés pour la maison.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles