Nous suivre Industrie Techno

NXP et Sony s'unissent dans les cartes à puce sans contact

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Ils créent la société commune Moversa dont le rôle est de développer une puce sécurisée pour les applications de téléphones mobiles.


NXP (l'ex-activité semi-conducteurs de Philips) et Sony créent Moversa, une joint-venture chargée de piloter l'adoption des applications de cartes à puce sans contact dans les téléphones portables utilisant la technologie sans fil NFC (Near Field Communication - communication en champ proche).

Cette société commune assurera la conception, le développement, la production et la commercialisation d'une puce sécurisée baptisée Universal Secure Access Module (U-SAM), incluant à la fois les systèmes d'exploitation et les applications MIFARE de NXP et FeliCa de Sony, deux des technologies de cartes à puce sans contact les plus largement utilisées dans le monde. L'U-SAM supportera également d'autres systèmes d'exploitation et applications sans contact en fonction des exigences des clients. Moversa, dont le siège social sera installé à Vienne, en Autriche, sera coprésidée par Guus Frericks de NXP et Toshio Yoshihara de Sony.

Utilisée conjointement à une puce NFC, l'U-SAM de Moversa créera une plate-forme de circuit intégré sans contact universelle destinée aux téléphones portables, utilisable partout dans le monde. La création de Moversa accélérera ainsi l'adoption de la technologie NFC au niveau international.

Pour le grand public, Moversa ouvre la voie à l'utilisation de terminaux mobiles pour différentes applications sans contact, telles que les paiements mobiles ou l'achat de titres de transports, partout et à tout moment. Les produits U-SAM apporteront aux fabricants d'appareils mobiles la technologie leur permettant de concevoir des produits compatibles avec les différents protocoles sans contact et systèmes d'exploitation déployés dans les différents pays. Ainsi, les prestataires de services, tels que les opérateurs de téléphonie mobile, les réseaux de transports en commun ou les entreprises de cartes de crédit, pourront accélérer le développement de services sans contact avancés à destination des utilisateurs de téléphones portables. Les premiers modèles de puces sécurisées seront disponibles à la mi-2008 pour des solutions embarquées dans les téléphones portables. Les premiers déploiements commerciaux sont prévus pour la fin de l'année prochaine.

Pour l'analyste Anoop Ubhey, directeur du programme global des cartes à puces auprès de Frost & Sullivan : « Les cartes SIM, les projets d'identification et les paiements mobiles continuent d'être porteurs de croissance sur le marché mondial de la carte à puce. Le développement par Moversa de nouvelles technologies sécurisées, permettant un accès à différents protocoles et standards de circuits intégrés sans contact, contribuera à ouvrir la voie à une adoption plus large des services mobiles sans contact à travers le monde ».

NXP et Sony continueront à proposer des puces et applications basées sur leurs plates-formes technologiques respectives MIFARE et FeliCa, tout en développant conjointement la technologie NFC.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Cahier Technique] Les interfaces cerveau-machine dessinent la médecine du futur

[Cahier Technique] Les interfaces cerveau-machine dessinent la médecine du futur

Apparus dans les années 1950, les systèmes interfaçant le cerveau humain et la machine avaient tout d’une expérience[…]

24/05/2021 | SantéImplants
Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Plus d'articles