Nous suivre Industrie Techno

Nouvelle ligne de production de moteurs pour PSA

Jean-François Preveraud
Nouvelle ligne de production de moteurs pour PSA

Une ligne qui produira 320 000 moteurs par an

© DR

PSA lance la ligne de production de son nouveau moteur essence 3 cylindres turbo. Près de 900 millions d'euros d’investissement pour un moteur qui devrait être fabriqué dans un premier temps à 320 000 exemplaires par an pour l’Europe, avant de partir à la conquête de l’Amérique du sud et de l’Asie. 

PSA Peugeot Citroën vient d’inaugurer sur le site de la Française de Mécanique, à Douvrin (62), la ligne de production du nouveau moteur EB Turbo PureTech, qui illustre la tendance au downsizing des motorisations.

Un investissement industriel de 118 millions d’euros, qui est complété par des investissements de 25 millions aux usines de Charleville et de Mulhouse pour la réalisation des bruts culasse, bielles et vilebrequins, 23 millions pour les outillages des fournisseurs et 14 millions de dépenses de lancement, dont 4 millions consacrés à la formation du personnel. Soit un total de
180 millions d’euros qui permettra de produire 320 000 moteurs par an dès le lancement de la production en série prévu pour mars 2014.

Une ligne très Lean

Cette ligne de production couvrant 25 000 m² fonctionnera avec 4 équipes de 120 opérateurs et produira 320 000 moteurs par an.

Elle comporte :

  • 110 machines usinage ;
  • 26 machines montage ;
  • 60 postes manuels au montage et à l’usinage ;
  • 2 bancs d’essai à double station.


Elle met en application les principes du Lean manufacturing avec des objectifs très ambitieux :

  • Temps de fabrication divisé par 2 ;
  • Temps de montée en performance divisé par 2 ;
  • Surface de l'atelier réduite de 30 % ;
  • Optimisation des flux par la réduction des stocks inter-process ;
  • Flexibilité aux variations de volumes et à la diversité ;
  • Management visuel et sonore déployé sur tous les process ;
  • 100 % des postes en conditions ergonomiques, pas de poste ‘‘lourd’’ ;
  • 60 % des postes manuels adaptés à une restriction physique.

 

Grâce à un investissement de 455 millions d'euros en R&D, ce nouveau moteur essence 3 cylindres, EB Turbo PureTech, se veut à la fois performant, vertueux, compact et modulaire :
 

* Puissance de 110 à 130 chevaux ;

* Réduction de 18 % de la consommation et des émissions de CO2 (de 102 à 110g de CO2/km) par rapport aux versions des moteurs atmosphériques ;

* Poids et dimensions largement réduits ;

* 40 % des pièces sont issues de la version atmosphérique ;

* Anticipation de la norme Euro 6.1, applicable en septembre 2014 ;

* 121 brevets déposés par le Groupe.

L’EB Turbo PureTech équipera d'abord la Citroën C4 (110g de CO2/km) et la Peugeot 308 (107g de CO2/km) dès mars 2014, puis la Peugeot 208 (105g de CO2/km), et enfin les Citroën C3 et DS3 (105g de CO2/km) en juillet 2014.

Ce moteur sera produit en France pour équiper les véhicules assemblés dans les usines automobiles de PSA Peugeot Citroën en Europe. Dès 2015, il sera également produit en Amérique Latine et en Chine pour les marchés locaux. L’investissement industriel aura alors été de 438 millions d’euros, équivalent au coût de développement de cette nouvelle gamme de moteurs.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des plates-formes aux concept cars, l'électrique s'impose

Des plates-formes aux concept cars, l'électrique s'impose

L’électrique a été la grande vedette du salon de Francfort, qui s’est tenu du 12 au 22 septembre.[…]

Classement des écoles d'ingénieurs, Seabubbles, auto... les meilleures innovations de la semaine

Classement des écoles d'ingénieurs, Seabubbles, auto... les meilleures innovations de la semaine

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Plus d'articles