Nous suivre Industrie Techno

Nouveau record de 603 km/h pour le "Maglev" japonais

Nouveau record de 603 km/h pour le

© afp

Un prototype du futur train à lévitation magnétique a atteint mardi 21 avril la vitesse de 603 km/h. Sa mise en exploitation est prévue pour 2027.

603 km/h, c’est la vitesse qu’à atteint le prototype du futur train japonais à sustentation éléctromagnétique, le JR-Maglev (magnetic levitation), établissant ainsi un nouveau record de vitesse sur rails. Le train, qui transportait avec lui des personnes, a été maintenu à cette vitesse pendant 10,8 secondes lors de la traversée d’un tunnel, a précisé un porte-parole de la compagnie Central Japan Railways.

L’expérience a été réalisée sur une ligne spéciale de 42,8 km. Il s’agissait de tester la stabilité du train, à une vitesse excédant celle qui sera sa vitesse de croisière, à 500 km/h. A cette vitesse, et pour une voie de 863 km égale à la ligne « PLM » actuelle, Paris serait seulement à 1h44 de Marseille ! La future ligne dédiée à ce nouveau type de train devrait entrer en exploitation en 2027 entre Tokyo (est) et Nagoya (centre). Il couvrira alors la distance de 286 kilomètres en 40 minutes.  Au final, la ligne reliera Osaka à Tokyo pour un coût de 70 milliards d’euros.

Un train à sustentation électromagnétique

La sustentation électromagnétique repose sur des électroaimants. Le rail porteur et le train contiennent des aimants ou des électroaimants. L’interaction entre les aimants à bord du train et ceux disposés le long de la voie crée une force magnétique induite qui compense la gravité et permet la lévitation. Ainsi maintenu en équilibre, la friction ne fait quasiment plus perdre d’énergie au train, même s’il apparaît une "trainée magnétique", et n'annule rien de la résistance aérodynamique.

Le train japonais, en développement depuis 1962, n’est pas le premier train à lévitation magnétique. En Allemagne, le Transrapid est développé depuis 1969, mais n’a jamais trouvé d’autre réalisation commerciale que la ligne chinoise de 30 kilomètres entre Shangai et l’aéroport international de Pudong.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Le français Plastic Omnium et l’allemand ElringKlinger ont annoncé le 29 octobre la signature d’un accord visant à[…]

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

« Tesla Battery Day » : décryptage des innovations-clés de la batterie « maison » d'Elon Musk

« Tesla Battery Day » : décryptage des innovations-clés de la batterie « maison » d'Elon Musk

Plus d'articles