Nous suivre Industrie Techno

Nouveau procédé pour le traitement des boues d’épuration

Hugo Leroux

Sujets relatifs :

, ,
Nouveau procédé pour le traitement des boues d’épuration

L'unité SLG mobile d'Orège vient se brancher sur les stations d'épuration

© DR

L’unité SLG de traitement des boues de collectivités réduit de moitié leur volume, les hygiénise et optimise leur valorisation agricole. Selon son fabricant Orège, les collectivités peuvent ainsi générer d’importantes économies d’échelle.
 

La société Orège, spécialisée dans les systèmes de traitement des effluents et des boues, annonce le premier déploiement de son unité de traitement des boues SLG (Solide, Gaz, Liquide) sur la station d’épuration biologique d’Eygalières, dans les Bouches-du-Rhône (13). Son rôle est double : hydiéniser les boues (éliminer les odeurs, stopper la putréfaction, accélérer la germination) et réduire leur volume par déshydratation. Les boues issues du SLG atteignent ainsi une siccité (taux de matière sèche) supérieur à 50% après passage sur un fitlre à bande complémentaire. « C’est très supérieur aux performances des procédés équivalents », affirme Pascal Gendrot, président du directoire d’Orège.

En sortie, la station d’une capacité de traitement de 8 m³ par heure  produit de l’eau fortement épurée ainsi qu’une boue concentrée adaptée à la fertilisation agricole. «Cette solution génère des gains d’exploitation et des économies d’échelle, ce qui permet aux communes de maîtriser les coûts de traitement et d’assainissement», souligne Pascal Gendrot.

Orège est encore en phase de validation de brevets pour ce procédé issu de 5 ans de R&D. Sur le site d’Eygalières, la société apporte la dernière touche à la remorque, qui abrite le système et le rend tractable par un utilitaire. A terme, l’exploitant Sivom pourra ainsi traiter les boues produites par ses huit stations d’épurations avec ce seul mobule SLG.

Hugo Leroux

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

L’électronique de puissance regroupe des technos incontournables pour le secteur automobile de demain. Or la France aurait les atouts[…]

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Coup d'envoi à l'entrée en Bourse d'Hydrogène de France, pionnier sur le marché hydrogène-électricité

Coup d'envoi à l'entrée en Bourse d'Hydrogène de France, pionnier sur le marché hydrogène-électricité

Plus d'articles