Nous suivre Industrie Techno

Nissan se renforce dans les chariots de magasinage

Industrie et  Technologies
Par l'acquisition d'Atlet, Nissan Forklift s'approprie un savoir-faire dans la production du matériel de magasinage.


En matière de manutention, les entreprises japonaises apprécient le matériel suédois. En 2000, Toyota, aujourd'hui leader mondial du marché des chariots de manutention, s'offrait le Suédois BT, spécialisé dans le matériel de magasinage. Grâce à cette acquisition, la gamme Toyota jusqu'alors composé essentiellement de chariots à contrepoids, s'élargissait aux transpalettes, aux préparateurs de commandes, aux chariots à mâts rétractables, aux systèmes bi et tri-directionnels. Ces matériels à motorisation électriques sont très prisés pour la manipulation et l'entreposage de palettes dans les entrepôts.



Ce mois ci, c'est son compatriote Nissan Motor qui l'imite. Le 05 septembre 2007, le constructeur japonais a conclu un accord, à travers sa filiale, Nissan Forklift Europe B.V., avec les actionnaires d'Atlet A.B. pour acquérir 100 % du capital de la société suédoise, spécialiste de matériels de magasinage. Acquisition motivée par les mêmes raisons Toyota. « Les matériels d'Atlet, qui sont d'une grande qualité, seront un complément idéal à notre gamme de produits existante » a justifié Toshio Aoki, Vice-président de Nissan Motor, responsable de la Division des Matériels Industriels (Industrial Machinery Division).

Par cette opération, Nissan va en effet disposer d'un savoir-faire en matière de fabrication de chariot de magasinage. Atlet conçoit et produit une large gamme de matériel de magasinage reconnu pour leur design et leur ergonomie. D'ailleurs depuis 2002, il fabriquait ses produits de magasinage également sous le nom de Nissan Forklift pour le réseau Nissan Forklift en France, puis pour d'autres filiales européennes. L'accord d'aujourd'hui est donc le résultat de relations existantes, entre les deux sociétés. (On peut notamment voir sur la photo un préparateur de commandes au sol produit par Atlet et commercialisé sous la marque Nissan)

Knut Jacobsson, qui a créé l'entreprise il y a 49 ans, se réjouit de cette opération. Son entreprise qui était jusqu'à présent sous le contrôle de sa propre famille devait gérer sa succession. L'entrepreneur suédois assure qu'il voulait trouver un partenaire industriel pour pérenniser le développement à long terme et renforcer la marque Atlet.

Les principales gammes de Nissan Forklift sont les chariots à contrepoids thermiques (gaz et diesel) et électriques. Atlet est fortement implantée en Europe. Les deux sociétés fabriquent ensemble plus de 36 500 matériels par an au niveau mondial (dont 30 000 pour le Japonais) pour un chiffre d'affaires de 858 millions d'euros. Les deux marques et réseaux commerciaux opéreront séparément sur le marché. L'acquisition devrait être complètement effective à la fin de l'année 2007, après l'approbation de la Commission Européenne.

Youssef Belgnaoui

Pour en savoir plus : http://nissanforklift.com & http://www.atlet.com



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Contrôler un robot manipulant des outils ultra-flexibles

Fil d'Intelligence Technologique

Contrôler un robot manipulant des outils ultra-flexibles

Des chercheurs de l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) ont développé un algorithme[…]

09/09/2020 | Robots
Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Une surface électronique réagissant à la douleur comme une peau humaine

Fil d'Intelligence Technologique

Une surface électronique réagissant à la douleur comme une peau humaine

Plus d'articles