Nous suivre Industrie Techno

Nissan recharge ses voitures sans fil

Plus besoin de se raccorder à une prise électrique pour recharger son véhicule électrique. Avec le système Hypermini, développé par Nissan en coopération avec Showa Aircraft Industry, cette opération s'affranchit du fil. Le principe repose sur l'induction électromagnétique. Le champ magnétique créé par une bobine émettrice, enfouie au sol, induit un courant électrique dans la bobine réceptrice embarquée dans le châssis de la voiture. Ce courant alimente les batteries du véhicule via un redresseur.

D'une puissance de 10 kW, Hypermini s'installe dans les zones de stationnement comme les parkings ou les stations service. Un modèle de 3 kW, utilisable à domicile, est en projet. Mais Nissan ne fournit aucune information sur le rendement électrique, point faible de ce procédé. Il précise seulement qu'il va améliorer le système pour qu'il accepte un alignement à 10 cm près sans grandes pertes d'énergie.

Ce développement s'inscrit dans un projet japonais plus ambitieux qui vise la création d'autoroutes capables de recharger les véhicules électriques pendant qu'ils roulent.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0925

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles