Nous suivre Industrie Techno

Nissan centre ses vitres avec des systèmes de vision

Industrie et  Technologies
Le constructeur automobile utilise des systèmes de vision Cognex pour centrer les vitres de ses petits modèles lors de la dépose du joint collé, en remplacement des traditionnels supports mécaniques.


Le "centrage des vitres" est un poste important sur une chaîne de production automobile. Le centrage consiste à placer chaque vitre d'un véhicule en cours d'assemblage dans une position déterminée et identique, afin qu'un robot puisse la saisir et y appliquer un joint de mastic chaud sur le pourtour. Une opération qui requiert une grande précision.

Pour produire les modèles Micra et Note, deux de ses véhicules-phare en Europe, Nissan ne pouvait pas réemployer le "centreur mécanique" utilisé jusqu'à présent sur ses autres lignes de production. Ce centreur, élément-clé du processus d'assemblage, n'était pas capable de traiter les nouvelles vitres de ces véhicules, trop petites pour lui.



Nissan a alors choisi d'équiper les lignes de production de ces deux modèles avec des systèmes de vision Cognex. L'objectif principal de ces systèmes est de déterminer le type de vitre à placer parmi 4 possibilités : vitre latérale droite ou gauche du modèle Micra ; ou vitre latérale droite ou gauche du modèle Note.

Deux caméras In-Sight 5100 sont utilisées pour cette opération. Elles sont fixées dans deux cellules situées de part et d'autre de la ligne d'assemblage et sont couplées à un robot Fanuc 6 axes.

Ces caméras fournissent au robot deux informations essentielles : un premier signal numérique lui indiquant le type de vitre ; puis les coordonnées exactes de la vitre - valeurs en X, Y et angle - afin que le robot puisse la prendre dans la même position à chaque cycle. Après avoir localisé la vitre, le robot la saisit et la manipule grâce à des ventouses et applique un joint de mastic chaud sur son contour ; puis il la transfère vers une position de déchargement où un opérateur la placera sur le véhicule.

Pour assurer la précision exigée pour cette opération, les caméras In-Sight mettent en Å“uvre la technologie PatMax de Cognex.

Nissan a particulièrement apprécié la fiabilité et l'exactitude des lectures réalisées par les systèmes de vision Cognex, un critère essentiel sur ses lignes de production. « Nous avons aussi apprécié la souplesse du système qui devrait s'adapter aisément à de nouveaux véhicules. Et réduira considérablement le temps d'adaptation », estime Rory McCrystal, responsable du projet chez Nissan.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cognex.fr


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles