Nous suivre Industrie Techno

Nexans : 10 ans d’innovation à Lyon

Jean-François Preveraud
Nexans : 10 ans d’innovation à Lyon

Deux nouveaux produits par semaine

© DR

Le spécialiste du câble électrique célèbre les 10 ans de son centre de R&D établi à Lyon. Il revient sur les principales innovations qui y sont nées.
 

Dés sa création en 2000, afin de maintenir son niveau d’innovation, le fabricant de câble pour l’énergie Nexans a mis en place une approche plus collaborative et coordonnée, de sa R&D au sein du groupe.

C’est ainsi qu’un premier Centre de Recherche Nexans (NRC) a été inauguré à Lyon (69) en 2002. Depuis, trois autres centres ont été créés à Nuremberg (Allemagne), Lens (France) et Jincheon (Corée). Ces quatre NRC collaborent étroitement, au travers de réseaux de développements, avec des unités pilotes où les prototypes sont développés, fabriqués et qualifiés. Au total, ce sont plus de 600 chercheurs, ingénieurs et techniciens Nexans qui présentent, en moyenne, deux nouveaux produits par semaine.

« Nous nous différencions par des produits et des services à hautes performances. Les quatre centres de recherche de Nexans constituent des atouts clés pour réaliser cette ambition de manière durable », estime Jean-Maxime Saugrain, Directeur Technique de Nexans.

Une forte compétence matériaux

Le NRC Lyon est le centre de recherche clé en ce qui concerne le développement des matériaux de haute performance, des technologies de rupture et des nouvelles méthodologies pour concevoir des produits conformes aux exigences les plus complexes des clients. Une équipe de cinquante scientifiques hautement qualifiés travaille à Lyon pour répondre aux besoins actuels et futurs des clients.

Les principales innovations du NRC Lyon portent sur :

 

  • Les matériaux réticulés à hautes performances largement utilisés dans les systèmes de câblage pour applications industrielles, en particulier les sources d’énergie renouvelable, les centrales électriques et les moyens de transports.

  • Une percée dans le domaine de la sécurité incendie avec la technologie d’isolation brevetée Infit. En cas d’incendie, l’isolant Infit se transforme en une couche rigide de céramique qui procure un haut niveau de résistance au feu.

  • Les câbles sans halogènes et retardateurs de flammes (HFFR) à faible émission de fumées destinés à l’intérieur des bâtiments.

  • Des solutions pour des conditions environnementales extrêmes telles que :
    • Le silicone à haute-température pour le matériel ferroviaire roulant ;
    • Le caoutchouc résistant aux boues de forage pour le marché du pétrole et du gaz ;
    • Des câbles pour températures extrêmement basses telle que la gamme Iceflex utilisée pour un grand nombre d’applications à bord des navires, ainsi que dans le secteur du pétrole et du gaz. Ces câbles conservent une grande souplesse à des températures pouvant descendre jusqu’à –50°C.
       
  • Des conceptions économes en énergie et en matières premières minimisant l’empreinte CO2, et des solutions durables avec des matières premières écologiques.


Le NRC de Lyon est entièrement équipé pour fabriquer et tester des prototypes de câbles de façon à ce que leur développement soit accéléré et le délai pour la commercialisation significativement réduit. L’équipe a développé des outils de simulation informatique puissants qui permettent de concevoir de nouveau câbles d’une façon très efficace. De plus, un centre de tests dédié évalue les performances des produits en reconstituant les conditions réelles d’utilisation.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.nexans.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Le chercheur à l'Ifpen Antoine Fécant a reçu, jeudi 25 novembre, le prix Espoirs de l’Académie des sciences et[…]

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

[Reportage] Comment Genvia industrialise à grande vitesse sa techno d'électrolyse haute température pour l'hydrogène

[Reportage] Comment Genvia industrialise à grande vitesse sa techno d'électrolyse haute température pour l'hydrogène

Plus d'articles