Nous suivre Industrie Techno

Netexplo : 10 technos pour dessiner le monde de demain

Juliette Raynal
Netexplo : 10 technos pour dessiner le monde de demain

Le drone intelligent AscTec Firefly est l'un des 10 lauréats 2016 récompensés par l'observatoire Netexplo.

© DR

Une prothèse en Lego modulable en Colombie, des robots nageurs aux Etats-Unis, une intelligence artificielle au Japon, un robot capable de se réparer lui-même en Norvège…. Chaque année, l’observatoire Netexplo effectue une veille internationale pour détecter et récompenser dix innovations qui pourraient bouleverser notre société et le mode de fonctionnement des entreprises. Le cru 2016 a été dévoilé ce mardi 26 janvier. Présentation des dix lauréats.

Amino, le kit de biohacking

Amino est un véritable de kit de biohacking. Cette nouvelle discipline, qui désigne le Do It Yourself appliqué au vivant, consiste à concevoir des organismes vivants avec des caractéristiques inédites. Porté par la canadienne Julie Legault et soutenu par le MIT Media Lab, le dispositif a fait l’objet d’une campagne de Crowdfunding sur la plate-forme Indiegogo et a réuni plus de 35 000 dollars.

AscTec FireFly, le drone intelligent

Imaginée par la société allemande Ascending Technologies, le drone AscTec FireFly est doté d’une vision 3D à 360 degrés qui lui permet de se diriger et d’éviter les obstacles en toute autonomie. Cette vision 3D est le résultat de la combinaison de la caméra RealSense développée par Intel et d’un logiciel spécifique développé par la start-up allemande. Les deux parties ont poussé leur collaboration encore plus loin puisqu’Intel a fait l’acquisition d’Ascending Technologies. L’opération a officiellement été annoncée le 4 janvier dernier.

Aweza, le Crowdsourcing au service de la traduction

L’Afrique du Sud compte plus de 11 langues officielles… Difficile avec cette diversité de toujours se faire comprendre. Pour surmonter cet écueil, la start-up Aweza a développé une application mobile dont le slogan est « One nation, one conversation ». Concrètement, l’application mise sur le Crowdsourcing et encourage les utilisateurs à enregistrer la prononciation des phrases pour créer une base de données la plus complète possible.

Bitland crée un cadastre virtuel grâce à la blockchain

Au Ghana, l’ONG Bitland utilise la technologie Blockchain afin de créer un registre de propriété transparent et infalsifiable. Notamment utilisée pour des applications monétaires, la technologie Blockchain est une base de données décentralisée où tous les membres possèdent une copie complète de la base de données en question et dont chacun peut vérifier la validité grâce à un système de vote automatique. Grâce à cette approche, l’ONG entend remédier aux nombreux problèmes générés par l’absence de registres et de cadastres. En effet, en Afrique, 90 % des zones rurales ne seraient pas répertoriées.

Colu, la Blockchain pour supprimer les intermédiaires dans les transactions

Les applications de la technologie Blockchain vont bien au-delà du monde monétaire. En Israël, la start-up Colu compte utiliser cette technologie pour supprimer les intermédiaires dans les transactions. Basée à Tel-Aviv, la start-up a levé 2,5 millions de dollars auprès de fonds de capital risque israélien et américain. Cette approche de désintermédiation est également portée par la start-up Ethereum, qui vise à inscrire toutes sortes de contrats dans la Blockchain afin qu’ils deviennent immuables.

Iko, la prothèse en Lego personnalisable

L’ingénieur colombien Carlos Arturo Torres a mis au point une prothèse de bras pour enfant dont une partie peut être personnalisée grâce à des briques de Lego.  L’objectif de ce projet est de permettre aux enfants de porter un autre regard sur leur handicap. Ils peuvent ainsi bricoler et bidouiller leur prothèse et faire preuve d’imagination.

Des micro-robots pour déboucher les artères

Des ingénieurs du laboratoire BastLab de l’Université de Drexel (Pennsylvanie -USA) se sont inspirés des bactéries pour mettre au point des micro-robots capables de naviguer dans le corps humain grâce à un contrôle par champ magnétique. Objectif : limiter les interventions chirurgicales lorsque les artères d’un patient sont bouchées. Ces travaux sont réalisés dans le cadre d’un projet international doté d’une enveloppe de 18 millions de dollars. Des premiers prototypes ont d’ores et déjà été développés et les équipes de recherche tablent sur une utilisation massive dans les quatre années à venir.

Des robots imprimés en 3D qui s’adaptent à leur environnement

Une équipe de chercheurs à l’Université d’Oslo en Norvège a développé un programme d’évolution artificielle pour rendre les robots résilients. Les prototypes imprimés en 3D sont ainsi capables d’évaluer leurs performances et de s’adapter à leur environnement. L’objectif est d’utiliser ce genre d’approche dans le cadre de catastrophes naturelles ou pour des explorations spatiales.

Todaï, une intelligence artificielle sur les bancs de l’université ?

Au Japon, des chercheurs entraînent une intelligence artificielle depuis plusieurs années à passer l’épreuve du baccalauréat. En décembre dernier, Todaï (c’est son nom) est parvenue à obtenir sur cinq matières la moyenne de 53,8 sur 100, contre 43,8 pour la moyenne nationale. Prochaine étape ? Entraîner Todaï au concours d’entrée de l’Université de Tokyo.

Wonolo ubérise le marché du travail

Des travailleurs à la demande. C’est le concept sur lequel repose l’application Wonolo, pour Work now locally, développée par la start-up américaine éponyme, fondée en 2013 par deux salariés de Coca-Cola. L’application permet aux entreprises de diffuser des offres d’emploi de courte durée qui doivent être pourvues très rapidement et de les mettre en relation avec des personnes disponibles et compétentes. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Les start-up n'ont pas manqué le rendez-vous du salon international des objets connectés (Sido) de Lyon pour présenter leur[…]

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

Plus d'articles