Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Nestlé recrute le robot Pepper pour vendre ses machines à café au Japon

Mis à jour le 01/12/2014 à 11h00

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Nestlé recrute le robot Pepper pour vendre ses machines à café au Japon

Pepper, le robot du français Aldebaran, va vendre des machines à café pour le compte de Nestlé au Japon.

Joli coup de communication pour la division japonaise de Nestlé, qui va mettre 1 000 robots Pepper directement dans les grandes surfaces, pour vendre des machines à café à ses clients. D'apparence très humaine, ils ont été conçus par le français Aldebaran et sa maison-mère Softbank. Le premier robot a été « embauché » dans un magasin d’électroménagers de Tokyo pour conseiller les clients sur l’achat d’une machine à café.

Vous poussez la porte d'un magasin d'électroménager pour acheter une machine à café Nestlé et là... Surprise ! En lieu et place du traditionnel vendeur, c'est le robot humanoïde Pepper, conçu par la société française Aldebaran et sa maison mère nippone Softbank, qui s'approche de vous sur ses petites roues et vous conseille.

Une tablette tactile sur le ventre

De la science-fiction ? Plus depuis que la filiale japonaise de Nestlé a annoncé le 29 octobre qu'elle avait commandé 1 000 de ces robots, pour les utiliser à partir du mois de décembre 2014 dans les grandes surfaces spécialistes de l'électroménager au Japon et dans d'autres boutiques où se trouvent ses machines à café : « C'est la première fois qu'autant de robots seront utilisés dans des commerces », a assuré l'entreprise, reprise par l'AFP. .../...

Lire la suite sur L'Usine Digitale

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

Organisée le 17 novembre par le Centre technique des industries mécaniques (CETIM), la matinée « évolutions et[…]

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés  », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

La tomographie se rapproche des lignes de production

Focus

La tomographie se rapproche des lignes de production

Plus d'articles