Nous suivre Industrie Techno

Nanotechnologies : Bruxelles veut mettre le turbo

Industrie et Technologies
La Commission européenne a présenté la stratégie communautaire pour doper les biotechnologies. Elle recommande notamment un triplement des investissements publics de R&D sur le sujet d'ici à 2010.

La communication intitulée 'Vers une stratégie européenne en faveur des nanotechnologies' adoptée le 12 mai contient une série de recommandations et d'initiatives sur la manière de renforcer les activités de recherche et développement (R&D) européennes dans le domaine des nanotechnologies
 
Elle propose ainsi une approche intégrée pour renforcer la R&D européenne dans le domaine des nanosciences et aider à élaborer au moyen des nanotechnologies des produits commercialement viables au bénéfice de la société.
 
Pour atteindre ces objectifs, la Commission préconise de prendre un certain nombre de mesures pour : 
-  renforcer les investissements et les infrastructures de R&D,
-  améliorer la formation du personnel de recherche,
-  renforcer les transferts de technologies en Europe et leur financement,
-  tenir compte des incidences des nanotechnologies sur la société
-  renforcer la coopération internationale en direction d'une approche responsable de la R&D dans le domaine des nanotechnologies au niveau mondial.

Selon Philippe Busquin, commissaire européen  responsable de la Recherche: «Pour exploiter au mieux l'excellence européenne dans le domaine des nanosciences, la recherche doit se traduire par des produits et processus commercialement viables… L 'Europe doit accroître ses efforts et ses investissements collectifs dans ce domaine. Il est essentiel que nous contribuions à la création d'un environnement favorable à l'innovation dans le secteur des nanotechnologies, notamment pour les petites et moyennes entreprises (PME).

 'Il faut également des partenariats publics-privés forts dans ces technologies émergentes. En même temps, nous devons assurer que les applications nanotechnologiques soient élaborées d'une manière responsable et transparente» a-t-il ajouté
 
La Communication indique que l'UE dispose d'une excellente base de connaissances mais que l'Europe investit actuellement proportionnellement moins que ses principaux concurrents : les États-Unis et le Japon investissent davantage par tête dans les nanotechnologies,

L'Europe doit également capitaliser sur ses connaissances en transformant la R&D en applications et en produits concrets, et donc en richesse et en emplois.

La Commission  recommande ainsi un triplement des investissements communautaires publics dans la R&D sur les nanotechnologies d'ici à 2010 pour maintenir et renforcer la position de l'Europe par rapport à ses principaux concurrents.

Franck Barnu
(Source Commission européenne)

Pour en savoir plus
- Lire le communiqué complet à http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/guesten.ksh?p_action.gettxt=gt&doc=IP/04/639|0|RAPID&lg=fr&display

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le nouveau casque de réalité mixte conçu par le finlandais Varjo brille par la précision et la netteté de ses[…]

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Plus d'articles