Nous suivre Industrie Techno

Nanocristaux et vibrations pour produire de l'hydrogène

Nanocristaux et vibrations pour produire de l'hydrogène
Des chercheurs américains ont conçu un procédé pour transformer l'eau en hydrogène grâce à des nanocristaux. Ils veulent capter les plus faibles sources d'énergie mécanique pour produire de l'hydrogène carburant.

Recharger son téléphone portable en marchant : c'est l'un des débouchés, à terme, évoqué par les chercheurs de l'Université du Wisconsin (USA). Ces spécialistes des matériaux travaillent à produire de l'hydrogène à partir du bruit et des vibrations environnantes.

Soumises à des ultrasons

Pour leur étude, les chercheurs ont utilisé des nanocristaux d'oxyde de zinc et de titanate de baryum. Plongées dans l'eau, des nanofibres sont soumises à des ultrasons. Sous l'effet des vibrations, elles se courbent. L'asymétrie des structures cristallines génèrent des charges positives et négatives, créant un courant électrique. Les scientifiques l'utilisent pour dissocier les molécules d'eau et produire de l'hydrogène à petite échelle.

Selon les chercheurs, les plus faibles sources d'énergie sont ainsi valorisables, comme les vibrations ou les écoulements d'eau. A terme, ils envisagent des applications dans la recharge des appareils électroniques portables.

Thomas Blosseville

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nouvelle étape dans la compréhension des batteries NMC enrichies en lithium

Une nouvelle étape dans la compréhension des batteries NMC enrichies en lithium

Dans une étude publiée le 6 mars dans la revue Nature Communication, une équipe de chercheurs allemands, suisses, russes et[…]

Le CEA fait appel à la sérigraphie pour industrialiser les plaques bipolaires des piles à hydrogène

Fil d'Intelligence Technologique

Le CEA fait appel à la sérigraphie pour industrialiser les plaques bipolaires des piles à hydrogène

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Plus d'articles