Nous suivre Industrie Techno

Nafems ouvre une représentation en France

Industrie et  Technologies
L'association internationale assurant la promotion de la simulation numérique confie à François Coste le soin de la représenter en France.


Bien connue au niveau international, l'association Nafems qui couvre 43 pays a pour mission de promouvoir l'usage du calcul par la méthode des éléments finis et plus largement de l'analyse numérique dans l'industrie. Pourtant elle compte peu de membres dans l'Hexagone.

« La France est une nation riche en ingénieurs de haut niveau dans le domaine de la simulation », constate Tim Morris, directeur général de Nafems, « Paradoxalement, elle était également moins présente au sein de Nafems que d'autres pays européens. L'ouverture d'une représentation en France est donc une opération à laquelle nous attachons une grande importance. Nous sommes convaincus que la communauté des utilisateurs trouvera dans notre présence des moyens supplémentaires de développer ses connaissances, de renforcer son savoir-faire et des raisons nouvelles d'intégrer la simulation numérique dans ses processus de travail ».

C'est François Coste, consultant indépendant qui fût responsable marketing chez Cisigraph puis Matra-Datavision, qui va maintenant représenter la Nafems en France. « Nous allons rapidement mettre en place un comité de pilotage des activités françaises qui comprendra à la fois des industriels, des fournisseurs et des universitaires, afin d'orienter nos actions futures », explique-t-il.

De grandes entreprises et PME françaises participent d'ores et déjà aux activités de la Nafems : Airbus ; EDF ; Honeywell Turbo Technologies ; Hutchinson ; Lafarge Gypsum ; Messier-Dowty ; Principia ; PSA ; Renault ; Valeo ; Vinci... Elles constituent le socle sur lequel l'association va naturellement s'appuyer pour construire et développer ses actions.

« L'adhésion à la Nafems permet pour un coût modique, notamment pour les PME, de bénéficier d'un ensemble de prestations intéressantes. Outre l'accès à la communauté des membres, 750 entreprises dans le monde totalisant plus de 10 000 spécialistes, les industriels adhérents peuvent choisir gratuitement une vingtaine d'ouvrages dans notre bibliothèque de référence qui comporte plus de 150 titres portant sur l'état de l'art des technologies de simulation numérique, l'exposé de méthodologies, l'étude des best practices, le benchmarking, etc. Ils reçoivent aussi le magazine trimestriel Benchmark dédié à la simulation et ils disposent de 6 crédits leur permettant d'accéder aux manifestions organisée par la Nafems quel que soit le lieu où elles se déroulent », précise François Coste.

En effet, outre sa bibliothèque de référence et un site web dédié à la communauté, la Nafems organise des séminaires thématiques illustrant, au travers de présentations fondamentales et d'études de cas, la mise en Å“uvre des technologies d'analyse et de simulation. Elle organise tous les deux ans un congrès mondial de la simulation dont la prochaine édition se tiendra à Vancouver en mai prochain.

Elle gère aussi des groupes de travail regroupant experts de l'industrie et chercheurs autour de thèmes tels que l'analyse multi-physiques ou la mécanique des fluides. Enfin, elle pilote des projets européens tels par exemple FENet (qualité des applications mettant en Å“uvre les technologies éléments finis et niveau de confiance que l'on est en droit d'attendre des résultats produits par les simulations) et Autosim (extension du projet FENet aux problématiques spécifiques de l'industrie automobile).

Le moyen donc de vous faire épauler efficacement dans le domaine de la simulation numérique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.nafems.org/

Pour prendre contact avec François Coste Tél : 01 64 99 00 12 ou 06 07 77 67 71, Fax : 01 64 99 00 13 E-mail : francois.costes@nafems.org

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles