Nous suivre Industrie Techno

Nœud de calcul dédié à la simulation

Jean-François Preveraud
Nœud de calcul dédié à la simulation

Un noeud de calcul fonctionnant en environnement de bureau.

© DR

HPC Project propose avec Wild Cruncher un boîtier applicatif de haute performance destiné aux utilisateurs de simulation numérique, capable de traduire des scripts Scilab en code C compilé et optimisé pour le matériel cible.

HPC Project, pionnier dans le développement d'outils et de stratégies pour le calcul haute performance et la simulation, destinés à être utilisés par l'ensemble des professions devant faire usage de modèles complexes et de leurs simulations associées, présentera au Forum Teratec son nouveau boîtier applicatif de haute performance, Wild Cruncher, destiné aux utilisateurs de simulation numérique.

Cette solution packagée, reposant sur des serveurs SGI Altix UV, met fin au hiatus qui existe entre les phases de prototypage et de production de modèles de systèmes. Pour y parvenir, HPC Project utilise les technologies d’analyse, de parallélisation et d’optimisation de code qui sont à la base de ses réalisations.

Traditionnellement, les ingénieurs mettent au point un modèle en utilisant un environnement tel que Scilab et simulent son comportement au moyen de scripts exécutés dynamiquement. La contrepartie de la facilité d’utilisation de ce type de logiciel est le manque de performance. Il est donc généralement nécessaire, afin de traiter des masses de données plus importantes ou de déployer le modèle une fois validé, de le faire réécrire dans un langage plus performant tel que le C. Ceci entraine, au-delà d’un coût important, une perte de temps et de contrôle, puisque le projet passe de l’ingénieur au programmeur. C’est pourquoi, dans de nombreux cas, cette réécriture est réservée aux projets les plus critiques.

Avec Wild Cruncher, la réécriture est automatique : une fois satisfait de son modèle, il suffit d’un simple clic pour générer le modèle en C. Si on souhaite encore plus de performance et utiliser au mieux l’architecture multi-cœurs ou hybride du matériel, un autre clic générera le code parallélisé. Le code compilé est alors exécuté dans le même environnement de travail que celui qui a permis sa mise au point ce qui rend la solution très homogène.

Les gains de performance annoncés sont impressionnants. Ils peuvent varier, en fonction des applications, de 10 à plusieurs centaines de fois la performance de base.

Wild Cruncher se compose d’un serveur SGI Altix UV et des logiciels permettant la traduction de script Scilab en C, la parallélisation, ainsi que la génération et la compilation optimisées de code pour le matériel associé. Ce matériel est un Wild Node, un système construit à partir des technologies de pointe d’Intel et de NVidia embarquées dans un boîtier pouvant être utilisé dans un environnement de bureau. Le traducteur de Scilab en C a fait l’objet d’un développement spécifique par HPC Project. La parallélisation et la génération du code source parallélisé et optimisé sont traitées par Par4All, logiciel libre, dont HPC Project assure la promotion.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.hpc-project.com & http://www.sgi.fr 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles