Nous suivre Industrie Techno

Muquans maîtrise la manipulation des atomes refroidis

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
 Muquans maîtrise la manipulation des atomes refroidis

Image du gravimètre utilisant la technologie des atomes refroidis.

© Muquans

Grâce à la technologie des atomes refroidis, Muquans développe deux outils d’une extrême précision : une horloge et un gravimètre atomiques. La start-up cible des sociétés de géophysique et les professionnels de la métrologie.

Elle ne sera probablement jamais à nos poignets, mais l’horloge atomique de Muquans cible tout de même un marché de l'ordre de plusieurs millions d’euros. Ses utilisateurs sont des chercheurs et ingénieurs qui ont besoin d’une mesure du temps extrêmement précise : cela va de la recherche aérospatiale (CNES, ESA…), à l’industrie des télécommunications jusqu’au secteur de la défense.

Comme son autre produit, un gravimètre qui permet l’étude des sous-sols, l’horloge de Muquans est basée sur un solide socle de connaissances acquis sur l'immobilisation d'atomes refroidis en milieu laser. Les trois créateurs de la start-up, Arnaud Landragin, Bruno Desruelle, Philippe Bouyer, se connaissent depuis leur thèse à l’Institut d’Optique Graduate School, à l’époque Ecole Supérieure d’Optique : deux ont passé quinze ans dans la recherche académique, l’autre a préféré s'orienter vers l’industrie. C’est de cette complémentarité qu’est né Muquans.

Simplicité d’utilisation

« Notre technologie résulte d’un compromis entre performances extrêmes et simplicité d’utilisation », résume Bruno Desruelle, PDG de la jeune spin-off. La technique consiste à utiliser un faisceau laser pour capturer des atomes de rubidium dans une chambre sous vide, à les diriger en un point précis et les "geler" grâce à un champ magnétique. Selon l’outil, il s’agit ensuite de mesurer la fréquence qui correspond à une transition entre deux niveaux d’énergie, dans le cas de l’horloge, et à faire chuter les atomes puis mesurer les interférences entre eux, pour le gravimètre.

En termes de précision, l’horloge atomique de Muquans n’a pas d’équivalent commercial, les autres outils étant des équipements scientifiques.

Le gravimètre atomique a quant à lui le même niveau de performance qu’une solution concurrente de gravimètre mécanique, mais il est à la fois plus compact et simple d’entretien, ce qui facilite son utilisation sur le terrain. De quoi exciter l’intérêt des sous-traitants de l’industrie pétrolière.  

Ludovic Fery 


Muquans en bref :

Date de création : avril 2011
Créateurs : Arnaud Landragin, Bruno Desruelle, Philippe Bouyer
Implantation : Parc scientifique Unitec 1, Pessac (33)
Effectif : 5
Brevet : 1
Téléphone : 05 56 46 27 97
Email : bruno.desruelle@muquans.com
Site : http://www.muquans.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Une famille de nanomatériaux capable de produire, après auto-assemblage, une énergie photovoltaïque avec une grande[…]

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Des pinces acoustiques miniatures pour manipuler le vivant

Des pinces acoustiques miniatures pour manipuler le vivant

La nanomédecine s'attaque au cancer

Analyse

La nanomédecine s'attaque au cancer

Plus d'articles