Nous suivre Industrie Techno

Movea détecte vos mouvements

Industrie et  Technologies
La start-up développe une technologie de rupture pour la détection des mouvements 3D des personnes et objets. Avec à la clé de nouvelles applications grand public.



Movea en bref :

Date de création : mars 2007
Créateurs : Yanis Caritu, Bruno Flament, Samuel Guillaumé et Marc Attia
Implantation : Grenoble (38)
Fonds levés : 7,3 millions d'euros en janvier 2008
Site Web : www.movea-tech.com
Contact : Samuel Guillaumé, PDG
Tél : 04 76 84 10 95

Movea a été fondée en 2007 à Grenoble par quatre chercheurs du CEA-Léti, Yanis Caritu, Bruno Flament, Samuel Guillaumé et Marc Attia, après 18 mois d'incubation au sein de cet établissement. Elle industrialise une technologie unique de détection de mouvements 3D développée au Léti et protégée par une vingtaine de brevets.

Le principe consiste à faire appel à un accéléromètre et un magnétomètre trois axes pour capturer le mouvement humain ou d'objet et le transcrire en informations numériques. Par rapport aux solutions traditionnelles à base de gyroscope, cette technologie se distingue par son coût réduit, son faible encombrement et sa basse consommation. Des avantages de nature à banaliser à terme la détection de mouvements dans des applications comme la téléphonie mobile ou les jeux vidéo.

Le premier produit de la jeune entreprise est le Motion Pad. Il s'agit d'un micro-système qui se présente sous la forme d'une montre ou d'un patch qui se colle à même la peau. Il détecte les mouvements et les transmet au PC via une liaison radio propriétaire, optimisée pour réduire la consommation de courant. Les mouvements sont transcrits en temps réel sur le micro-ordinateur, ce qui permet de suivre des patients en kinésithérapie ou des sportifs lors d'entraînement, les deux premières applications visées par la société.

En achetant la société californienne Gyration, connue pour sa souris 3D sans fil (commercialisée aujourd'hui par Movea sous le nom Air Mouse) et sa technologie de navigation par pointage utilisée dans la console de jeux Wii de Nintendo, l'entreprise grenobloise s'attaque au marché grand public. En combinant son micro-système avec le gyromètre de Gyration et un GPS, elle ambitionne de bousculer les services de géolocalisation. L'une des applications envisagées serait de pointer avec le téléphone un hôtel, un restaurant ou un magasin pour avoir des informations sur la disponibilité des chambres, le menu ou les promotions.

La société, qui a bénéficié d'une aide de 300 000 euros de ministère de la recherche et de la technologie, a procédé en janvier 2008 à sa première levée de fonds de 7,3 millions d'euros.

Ridha Loukil

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Les filières automobile (PFA) et électronique (CSF Électronique) mènent un programme dédié à[…]

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Plus d'articles