Nous suivre Industrie Techno

Moulage - Yamaha allège ses moteurs en aluminium

Rédaction Industries et Techniques
Sa technique de moulage avec aspiration d'air permet l'injection homogène d'aluminium en fusion.


Yamaha Motor a mis au point une technologie de moulage de l'aluminium capable d'alléger certaines pièces de 30%.  Elle sera appliquée à la production de moteurs du constructeur, mais sera également à disposition d'autres compagnies.

Cette technologie permet l'injection homogène d'aluminium en fusion dans un moule en un temps très bref par aspiration de l'air qu'il contient. La température à l'intérieur du moule est contrôlée afin d'obtenir en entrée un flux d'aluminium fin et homogène.

Les techniques existantes de moulage produisent des pièces d'aluminium d'épaisseur de 2,5 à 3 mm, mais le nouveau système permet d'atteindre 1,5mm. Il est aussi capable de mouler de plus grandes pièces en une seule opération, ce qui contribue à améliorer la productivité.

Yamaha a modernisé son usine n°2 d'Iwata, dans la préfecture de Shizuoka, afin de débuter la production en masse de pièces plus légères pour motos et moteurs de bateaux.
Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Lors d'un webinaire organisé le 25 novembre, l'IRT SystemX a présenté plusieurs projets menés avec des partenaires[…]

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés  », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

Plus d'articles