Nous suivre Industrie Techno

Mondial 2014 : les terrains de foot aussi techno qu'un pâturage selon l'Inra

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Mondial 2014 : les terrains de foot aussi techno qu'un pâturage selon l'Inra

© Pixabay

Concerts, spectacles, festivals. La pelouse des terrains de football subit régulièrement les désagréments de toutes sortes de manifestations, dont les événements sportifs. Des techniques d’amélioration de croissance et de développement des gazons ont alors été développées par une équipe de chercheurs de l’Inra Lusignan. Des méthodes habituellement destinées à la nourriture des ruminants. 

Remédier à la dégradation des surfaces de jeux tout en optimisant les consommations d’énergie, c’est possible. Une équipe de chercheurs de l’Inra Lusignan, en Poitou-Charentes, a développé des techniques pour pérenniser le gazon des terrains de football. Spécialisées dans l’amélioration génétique des variétés de graminées et légumineuses destinées à l’alimentation des animaux d’élevage, ses méthodes s’inspirent de la recherche agronomique sur les prairies. Un partenariat avec la société Terenvi, spécialiste des espaces verts et de la gestion des gazons dans les stades de Ligue 1, a conduit la recherche vers l’optimisation des rampes lumineuses.

Cibler les zones de gazon à éclairer

Les chercheurs de l’Inra ont commencé par étudier l’écartement des lampes des rampes lumineuses des stades pour que celles-ci éclairent de façon suffisante et homogène une surface donnée. Ensuite, pour chaque stade, l’équipe de recherche a mesuré et analysé le rayonnement solaire reçu par la pelouse tout au long d’une année. Ces mesures ont été réalisées grâce à une représentation du stade en 3D, couplée à un modèle de rayonnement solaire. Elles ont permis de quantifier l’éclairage nécessaire des zones les plus ombrées – causées par l’ombre portée de la structure du stade – et ainsi de déterminer le temps d’exposition des rampes lumineuses. Elles servent également à optimiser l’implantation du système de chauffage au sol et d’irrigation lorsque la construction du stade n’a pas démarrée.

Un logiciel d’analyse du microclimat, baptisé Lami, a été développé pour recueillir les informations sur les conditions de croissance du gazon et les endroits spécifiques où devront être positionnées les rampes d’éclairage. Ce logiciel est plus exactement un portail web connecté à une base de données. Cette base de données est alimentée par les informations des stations micro-météorologiques mises en réseau sur le gazon. Deux stades français ont déjà été équipés : les stades Pierre Mauroy de Lille et du Hainaut de Valenciennes, qui servent de pilotes au dispositif Lami déployé au stade de Furiani à Bastia.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Robots agricoles, IA du trafic aérien, foot cérébral… les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots agricoles, IA du trafic aérien, foot cérébral… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Les technos qui ont donné vie à l'androïde du jeu "Détroit - Become Human"

Les technos qui ont donné vie à l'androïde du jeu "Détroit - Become Human"

Réalité virtuelle : visitez la planète du Petit Prince

Réalité virtuelle : visitez la planète du Petit Prince

Dans la peau d'un pilote de course, avec le drone Parrot

Dans la peau d'un pilote de course, avec le drone Parrot

Plus d'articles