Nous suivre Industrie Techno

Moët & Chandon a choisit Sincoplas pour réaliser un porte-flûte original

Industrie et  Technologies

Bien implantée dans l'industrie de la cosmétique, Sincoplas s'introduit avec succès, grâce à cette réalisation, dans l'univers des vins et spiritueux.

La filiale du groupe LVMH, Moët & Chandon a confié à Sincoplas la réalisation de son nouvel objet promotionnel : le porte-pomponne en forme de tulipe, destiné à recevoir une flûte en verre sans pied, également appelée pomponne.

La tulipe a été moulée en ABS dans l'usine Sincoplas de Folembray, près de Soissons. Elle a ensuite reçu deux laquages : un premier couleur aluminium qui confère à l'objet un aspect mordoré, et un second couleur rose fuchsia dont la teinte se termine en dégradé au pied de la tulipe, laissant apparaître progressivement la teinte aluminium. Quatre ailettes intérieures maintiennent dans toutes les positions la flûte en verre à l'intérieur de sa tulipe.

La difficulté majeure fut de réaliser un moulage doté d'un état de surface parfait, sans veinage, sans ligne de flux, ces défauts étant impitoyablement soulignés par le laquage. « Les particules d'aluminium s'orientent en effet en fonction de ce qu'elles rencontrent sur la surface faisant ainsi ressortir la moindre aspérité », souligne Patrice Lhomme, directeur commercial de Sincoplas.

Pour se faire, le plasticien a travaillé sur le moule. D'une conception originale puisqu'il ne laisse aucun plan de joint visible au final - le plan de joint se situe sur l'extrémité de la pièce et suit la forme des pétales - il a en outre subit un polissage miroir intensif.

« Une autre difficulté fut de mettre au point le colorant, afin d'obtenir une bonne répartition de la laque ». Le dégradé fuschia étant obtenu par une charge plus ou moins grande de verni sur la pièce.
Des savoir-faire spécifiques que Sincoplas a acquis notamment en travaillant pour les emballages cosmétiques de marques prestigieuses (Chanel, Guerlain, L'Oréal, Thierry Mugler...).

Il aura fallu 14 semaines, de la réception du cahier des charges jusqu'à l'industrialisation de série pour réaliser ce porte-pomponne qui sera produit à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires.
La pièce, pré-étudiée par le client, a été conçue et développée par les équipes de Sincoplas à l'aide du logiciels de CAO Solidworks et du logiciel Moldflow pour les calculs de rhéologie.

Nadège Aumond

Pour en savoir plus : http://www.sincoplas.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Les systèmes de vision intelligents sont devenus indissociables de la robotique industrielle », pointe Hervé Henry, PDG de Siléane

« Les systèmes de vision intelligents sont devenus indissociables de la robotique industrielle », pointe Hervé Henry, PDG de Siléane

La société Siléane, intégrateur de solution robotique, a annoncé début octobre avoir pris une participation[…]

12/10/2021 | Robots
Cybersécurité industrielle : la convergence IT-OT s’impose

Dossiers

Cybersécurité industrielle : la convergence IT-OT s’impose

[Cahier Technique] Apprendre aux robots à faire face à l'imprévu

[Cahier Technique] Apprendre aux robots à faire face à l'imprévu

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Plus d'articles