Nous suivre Industrie Techno

Modules optoélectroniques à haut débit

Jean-François Preveraud
Modules optoélectroniques à haut débit

Un connecteur adapté aux standards de l'avionique

© DR

Les modules Sabre de Protokraft facilitent les interconnexions pour réseaux optiques à haut débit soumis à des environnements sévères.

Protokraft lance une gamme de modules optoélectroniques à haut débit de la série Sabre, basée sur les interfaces optiques ELIO de Souriau, afin de proposer une solution haute performance bâtie autour du standard D38999/ELIO et compatible avec les réseaux optiques dans l’avionique.

Ces modules sont particulièrement adaptés à des applications en environnements sévères pour lesquelles la réduction de taille et de poids, les niveaux élevés de chocs et de vibrations, ainsi que les températures de fonctionnement extrêmes sont légion : la Défense, l’aérospatial, l’industrie, etc.

La nouvelle série Sabre de solutions optoélectroniques à haut débit de Protokraft consiste en une gamme d’émetteurs et de récepteurs à fibres optiques intégrés dans des boîtiers étanches de connecteurs circulaires de type D38999, dont les contacts sont constitués d’interfaces optiques ELIO, une technologie développée par Souriau et également utilisée dans la connectique avionique rectangulaire de type ARINC 818, 801, 803, 804.

Ces émetteurs et récepteurs optiques disposent ainsi d’interfaces ELIO, qui reposent sur une férule céramique de 2,5 mm de diamètre pour fibres optiques, et sont conformes aux standards EN 4531 et ABS 1213 & 1379. Ces modules sont interchangeables avec les connecteurs ELIO en taille 09 à 01 de Souriau.

Ils sont compatibles avec des liaisons de communications optiques à des débits allant de 125 Mbits/s à 4,25 Gbits/s et ont une portée pouvant atteindre 550 mètres. Ils peuvent par ailleurs fonctionner dans une plage de température s’échelonnant entre -55°C et +85°C et sont résistants aux chocs, aux vibrations et aux décharges électrostatiques selon les normes Mil-Std-810 et DO-160. Qui plus est, les boîtiers D38999 utilisés, en alliage d’aluminium, sont solides tout en étant légers et résistant à l’épreuve du temps et de la corrosion.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.protokraft.com


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

50 milliards de dollars d’investissement dans 18 projets d’usines de puces en 2020

50 milliards de dollars d’investissement dans 18 projets d’usines de puces en 2020

Selon le syndicat professionnel SEMI, l’industrie des puces devrait débuter en 2020 la construction de 18 nouvelles usines dans le monde[…]

Les puces accélératrices de l'IA prolifèrent

Focus

Les puces accélératrices de l'IA prolifèrent

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Repousser les limites de la loi de Moore grâce aux nanotubes de carbone

Repousser les limites de la loi de Moore grâce aux nanotubes de carbone

Plus d'articles