Nous suivre Industrie Techno

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium et McPhy Energy s'allient pour optimiser le remplissage des réservoirs

Alexandre Couto

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium et McPhy Energy s'allient pour optimiser le remplissage des réservoirs

Le partenariat entre Plastic Omnium et McPhy permettra de proposer des solutions clé en main, notamment dans le domaine des bus à hydrogène

Plastic Omnium et McPhy Energy ont annoncé le 6 mai avoir conclu un partenariat technologique dans l'hydrogène. Objectif : améliorer le système de remplissage du réservoir et réduire le temps de recharge.

Faire le plein d'hydrogène n'est pas aussi simple qu'avec de l'essence. L'équipementier automobile Plastic omnium, qui s'est lancé dans les réservoirs à hydrogène et les piles à combustible, et McPhy Energy, spécialiste des électrolyseurs et des stations de recharge, ont annoncé le 6 mai avoir signé un partenariat technologique sur le sujet..

Cette collaboration vise notamment à mettre au point de nouveaux protocoles de remplissage entre les stations hydrogène et les réservoirs haute pression – jusqu’à 700 bar - mis au point par Plastic Omnium. Objectif : réduire significativement le temps de recharge en hydrogène des prochaines générations de véhicules.

Optimiser le protocole de remplissage

« Le remplissage haute pression est un processus complexe », explique Marc Perraudin, directeur général de Plastic Omnium New Energies. « Passer de 0 à 700 bar génère un échauffement important du réservoir. Pour des raisons de sécurité, il faut donc appliquer un protocole de remplissage, qui détermine plusieurs cycles de remplissage lors du passage à la station. »

Actuellement, l’application de ce protocole nécessite 4 minutes pour remplir le réservoir d’un véhicule léger. « Nous pouvons faire mieux ! », clame Marc Perraudin. « Le protocole peut être optimisé. »

Le partenariat avec McPhy permettra de mettre au point des équipements pour établir de nouveaux protocoles de remplissage. Les deux sociétés vont travailler sur deux points : l’interface entre la station de recharge et le réservoir en améliorant les valves, et la création de réservoirs « intelligents », capables de transmettre certaines informations clés à la station.

Des réservoirs communicants et une solution logicielle

« L’idée que nous avons avec McPhy est de mettre au point des réservoirs plus communicants, en intégrant davantage de capteurs de température et de pression, et de créer une solution logicielle qui exploitera ces données en temps réel pour gérer le processus de remplissage », précise Marc Perraudin. Ces capteurs pourront être placés en surface ou à l’intérieur du réservoir. Le calendrier pour la mise au point des premiers prototypes n’est pas encore arrêté.

L’accord avec McPhy englobe également un volet commercial, notamment dans les solutions pour les bus ou les camions à hydrogène. « D’ici à ce que les véhicules particuliers à hydrogène se généralisent, le plus gros du marché sera du côté des véhicules lourds. Les collectivités locales sont de plus en plus friandes de cette technologie pour leurs bus », pointe Marc Perraudin. « Notre accord avec McPhy nous permet également de proposer des solutions clé en main, qui intéressent beaucoup ces acteurs. »

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Partenaires depuis plus de 40 ans, Safran et General Electric Aviation ont lancé, lundi 14 juin, un programme de développement[…]

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Coup d'envoi à l'entrée en Bourse d'Hydrogène de France, pionnier sur le marché hydrogène-électricité

Coup d'envoi à l'entrée en Bourse d'Hydrogène de France, pionnier sur le marché hydrogène-électricité

Production d'hydrogène centralisée ou territorialisée : deux stratégies irréconciliables

Production d'hydrogène centralisée ou territorialisée : deux stratégies irréconciliables

Plus d'articles