Nous suivre Industrie Techno

Avis d'expert

Mobilité électrique : les Français ont une carte (techno) à jouer

Mobilité électrique : les Français ont une carte (techno) à jouer

Objet d'une "éternelle émergence", le véhicule électrique, jugé prometteur puis oublié, est aujourd'hui l'objet d'un regain d'intérêt, notamment pour des usages déterminés, comme les courts trajets en ville. Cette renaissance s'accompagne d'un foisonnement technologique. La bataille entre constructeurs pour conquérir ce marché désormais en croissance rapide se manifeste par des dépôts de brevets tous azimuts. Une analyse signée Long Nguyen-Dinh, directeur études & analyses économiques de France Brevets.

Le marché des véhicules électriques devrait croître de 14 % par an au cours des sept prochaines années, selon Navigant Research. Si les véhicules électriques hybrides (HEV) couvrent aujourd’hui plus des deux tiers de ce marché, la part des véhicules hybrides rechargeables (PHEV) et des véhicules électriques à batterie (BEV) devrait représenter un peu moins de la moitié d’ici 2020.

Cette tendance s'accompagne, en toute logique, d'intenses efforts de R&D. L'analyse des brevets du secteur donne un bon aperçu des dynamiques à l'œuvre.

Le Japon est le principal titulaire de brevets en matière de véhicules électriques (51 % des inventions), loin devant l’Europe (11 %) et les Etats Unis (9 %).

Les acteurs japonais, et notamment Toyota, disposent sans surprise d'une position forte. L'industrie française a néanmoins une carte à jouer.

Ainsi, le constructeur Toyota dispose aujourd’hui du plus grand portefeuille de brevets (>2 100 inventions), loin devant General Motors et Ford (moins de 300 chacun) ; de même pour l’entreprise japonaise Panasonic (>1 400) devant Bosch (~200). Les portefeuilles de brevets d’autres sociétés japonaises comme Huyndai Motor se caractérisent par une forte concentration de leur couverture géographique sur leur territoire national.

A noter que Nissan dispose également d’un large portefeuille de plus de 1 200 brevets délivrés et de demandes de brevets, et le Groupe Bolloré, à travers ses filiales Avestor/Bathium et Batscap, dispose également de brevets dans les véhicules électriques. Plus récemment, Renault, SB Limotive (Joint Venture entre Bosch et Samsung SDI), Volkswagen et Tesla ont été plus actifs dans le dépôt de brevets.

Long Nguyen-Dinh

Directeur Études & Analyses Économiques,
France Brevets.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Classement des écoles d'ingénieurs, Seabubbles, auto... les meilleures innovations de la semaine

Classement des écoles d'ingénieurs, Seabubbles, auto... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

20/09/2019 | TransportHydrogène
Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Plus d'articles