Nous suivre Industrie Techno

Mitsubishi veut doubler sa production de satellites

Ridha Loukil
Mitsubishi veut doubler sa production de satellites

La chambre de test d'antennes de l'usine de Kamakura de Mitsubishi Electric.

© DR

Le groupe japonais agrandit son site industriel de Kamahura pour porter sa capacité de production à huit satellites par an.

Mitsubishi Electric projette de  doubler sa production  de satellites de quatre à huit, moyennant un investissement de 3 milliards de yens (l’équivalent de 26 millions d’euros) dans son usine de Kamakura, au Japon. L’extension devrait s’achever en mars 2013. Le groupe japonais espère ainsi doubler son chiffre d’affaires dans la construction de satellites à 150 milliards de yens (équivalent de  1,3 milliards d’euros)  pendant l’exercice 2020 qui se clôture le 31 mars 2021.

Le plan d’extension industrielle  vise à réduire les coûts et raccourcir le cycle de fabrication en favorisant l’intégration de certains process comme l’assemblage de composants et sous-ensembles ou le test environnemental. A la fin des travaux, l’usine disposera d’une surface totale de 7700 m².

Mitsubishi Electric a fait son entrée dans l’industrie spatiale dans les années 1960 et a participé à la construction de plus de 440 satellites. Son usine de Kamakura réunit sur le meme site les activités de développement, de conception, d’assemblage et de test. Elle dispose d'une chambre de test thermique sous vide, l’une des plus importantes du Japon, d’une chambre de test acoustique et d’une chambre de test d’antennes.  Elle a produit à ce jour 18 satellites.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dynetics dévoile une maquette de test pour son module d'alunissage habitable

Dynetics dévoile une maquette de test pour son module d'alunissage habitable

Filiale de Leidos, Dynetics a dévoilé le 15 septembre à Huntsville (Alabama, Etats-Unis) une maquette grandeur nature du module[…]

16/09/2020 | SpatialNasa
Pour bien commencer la semaine, la politique de dépistage du Covid-19 en question

Pour bien commencer la semaine, la politique de dépistage du Covid-19 en question

Le lanceur européen Vega valide un dispenseur pour envoyer des petits satellites en orbite basse

Le lanceur européen Vega valide un dispenseur pour envoyer des petits satellites en orbite basse

Lancement de la mission Mars 2020

Dossiers

Lancement de la mission Mars 2020

Plus d'articles