Nous suivre Industrie Techno

MIT européen : il lance ses premiers projets

Thibaut De Jaegher

Sujets relatifs :

, ,
MIT européen : il lance ses premiers projets

© DR

L'Institut européen de technologie a sélectionné ses trois premières communautés de la connaissance et de l'innovation. Elles devront devenir des réseaux d’excellence et de référence en Europe en matière de contrôle du changement climatique, des énergies renouvelables et des technologies de l’information et de la communication.

Le ''MIT européen'' s’ébroue enfin !

Après plusieurs mois de tergiversations, la nomination d’un directeur exécutif en la personne de Gérard de Nazelle (voir notre article), le conseil d’administration de l’Institut européen de la technologie (IET) a dévoilé, le 16 décembre, ses trois premiers projets.

Baptisés dans le jargon interne de l’IET Communautés de la Connaissance et de l’Innovation (CCI), ils doivent devenir le réseau de référence en Europe dans les trois domaines suivants : le contrôle du changement climatique (Climate-KIC), les énergies renouvelables (KIC InnoEnergy) et la société de l'information et de la communication (KIC EIT ICT Labs).


Trois millions d'euros pour chaque communauté

 

  • 1. La communauté Climate-KIC orientera tout d'abord ses efforts sur quatre actions : l’évaluation des changements climatiques et de ses moteurs ; l’évolution des centres urbains vers des villes durables à faible impact carbone ; la gestion de l’eau ; et le développement d’une production industrielle sans impact carbone. Les centres de co-localisation seront mis en place à Londres (Royaume-Uni), Zurich (Suisse), Berlin (Allemagne), Paris (France) et Randstad (Pays-Bas).
     
  • 2. La communauté KIC InnoEnergy, dédiée aux énergies renouvelables, sera gérée comme une entreprise et mise en place en tant que société européenne, afin d'offrir stabilité et développement durable. L'approche technologique couvrira les points les plus délicats du plan stratégique européen pour les technologies énergétiques (plan SET). Les centres de co-localisation seront mis en place en Allemagne, en Espagne, en France, aux Pays-Bas et Belgique, en Pologne et en Suède.
     
  • 3. La troisième CCI sera dédiée au futur de la société de l'information et de la communication. Le consortium espère accélérer la concrétisation des idées et des technologies en produits, services et entreprises. La communauté KIC EIT ICT Labs installera des centres de co-localisation à Berlin (Allemagne), Eindhoven (Pays-Bas), Helsinki (Finlande), Paris (France) et Stockholm (Suède).

 

Selon la Commission européenne : « ces communautés devraient devenir des endroits incontournables pour les étudiants, les chercheurs et les entrepreneurs souhaitant travailler ensemble dans ces domaines de la plus haute importance pour notre avenir commun».  Chaque communauté, qui associe grandes entreprises, universités et agences régionales, recevra une subvention de démarrage de 3 millions d'euros. Elles devraient débuter dès la mi-2010. L’ambition est d’en faire des centres de recherche incontournables à l’horizon 2014.

Thibaut De Jaegher

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] Dernière ligne droite avant l'arrivée du réacteur d'Iter

[Reportage] Dernière ligne droite avant l'arrivée du réacteur d'Iter

En mars 2020, les premiers éléments du réacteur d’Iter devraient être mis en place. Une étape importante pour[…]

[PHOTO TECH] La Nasa teste le drone de la mission Mars 2020

[PHOTO TECH] La Nasa teste le drone de la mission Mars 2020

Le laser le plus puissant du monde livre ses premières impulsions

Le laser le plus puissant du monde livre ses premières impulsions

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Plus d'articles