Nous suivre Industrie Techno

Missler Software en pleine forme

Industrie et  Technologies
Un an après la reprise par les salariés, j'ai rencontré les dirigeants de Missler Software pour faire avec eux un point sur 2006 et évoquer les perspectives d'avenir.


Globalement 2006 restera dans la mémoire de Missler Software comme une année clé. C'est en effet le premier exercice depuis la reprise de la société par ses cadres dirigeants et la scission d'avec la partie Missler machines-outils. C'était un pari osé et il a été gagné.

Missler Software a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros dont 7,8 à l'exportation. Si la croissance sur le marché français a été de 9,5 %, celle à l'international a été de 14 %, avec une forte poussée des pays germanophones. Pour mémoire 65 % des licences TopSolid sont vendues hors de France, grâce à un réseau de 75 revendeurs. « Les locomotives de notre croissance ont été la FAO mécanique, avec TopSolid'Cam, et toute la chaîne CFAO dédiée aux industries du bois, avec TopSolid'Wood et TopSolid'WoodCam. Le reste de notre gamme a, quant à lui, connu une croissance de l'ordre de 5 % », explique Christian Arber, directeur de l'entreprise.

En effet, force est de constater que la chaîne CFAO dédiée aux industries du bois de Missler Software est entrain de devenir un véritable standard sur le marché français. L'éditeur a ainsi équipé 22 des 24 académies qui dispensent des formations dans les métiers du bois et de l'ameublement. Ce qui a un impact direct sur les entreprises souhaitant faire évoluer leurs outils de production, afin de faire face à la poussée des produits venant des pays à bas coup de main d'Å“uvre. A tel point que les ventes de TopSolid'Wood représentent maintenant 6 % du chiffre d'affaires en France. Par exemple, Dumeste, 1er fabricant français de canapés travaillant pour les plus grandes marques, utilise-t-il une dizaine de licences CFAO de la gamme TopSolid'Wood, ainsi que 16 licences TopSolid'Pdm pour gérer et diffuser ses données techniques.

Mais cette forte progression sur le marché du bois ne doit pas masquer les autres succès de la société. « Nous avons enregistré une très forte croissance sur le marché de la sous-traitance aéronautique et notre offre FAO est maintenant reconnue par les services méthodes de l'ensemble des grands comptes et pas seulement dans l'automobile et l'aéronautique », constate Marc Choquin, responsable commercial. Ainsi, le service méthode de Schneider Electric utilise par exemple une douzaine de licences de produits de Missler pour la conception et la réalisation des outillages, tant au niveau des moules que de la tôlerie.
A l'exportation, Missler Software renforce sa présence directe afin de supporter au mieux ses 75 distributeurs et leurs clients. « Nous avons par exemple ouvert une filiale en Chine avec 4 bureaux. De même, nous en avons ouvert une autre au Brésil en association avec notre distributeur local pour mieux y couvrir le marché en forte progression de l'outillage pour l'automobile et l'aéronautique », révèle Christian Arber.

Un support efficace qui porte ses fruits. Preuve en est la vente de 60 licences TopSolid'Cam, une affaire à 1,5 M€, chez le fabricant allemand de rotatives d'imprimerie Koenig & Bauer AG. Celui-ci a décidé d'équiper 3 sites en Allemagne et 1 en Autriche avec les outils de FAO de Missler. En Suisse, c'est le fabricant d'agencements de magasins Wider qui a profité du passage du 2D au 3D pour s'équiper d'une trentaine de licences mixant à la fois conception et fabrication dans les domaines du bois et du métal.

Et les perspectives pour 2007 sont encourageantes. « Nous souhaitons développer grâce à la performance de nos outils une position de leader mondial sur un certain nombre de marchés de niche. Celui par exemple de l'usinage Mill Turn en mécanique générale. Celui de l'agencement où il y a besoin de marier bois et tôle, ou encore celui de l'intégration PDM/ERP pour le pilotage des ateliers de fabrication. Parallèlement nous allons essayer de renforcer notre position dans le domaine de l'outillage, notamment dans les outils de découpe à suivre. Enfin, nous allons développer nos partenariats avec les fabricants de machines-outils, ainsi que nos actions dans le cadre de projets de recherche européens tels que ceux que nous avons en cours autour des outillages de thermoformage et d'électroérosion », affirme Christian Arber.

Signalons aussi l'accord intervenu récemment avec CatalCad, spécialiste français des outils de tôlerie. « CatalCad avait développé sur la base de TopSolid V5 un ensemble d'outils dédiés aux métiers de la tôlerie, TopBend, mais ces produits commençaient à vieillir, c'est pourquoi nous avons signé avec cet éditeur un partenariat technique et commercial fort », explique Marc Choquin. « Il va nous faire bénéficier de son savoir-faire métier, qui sera intégré dans nos produits, et revendre sur sa base installée, 250 clients, les outils de la gamme TopSolid, Fold et PunchCut ».

Ainsi la direction de Missler Software est-elle confiante dans l'avenir : « globalement, même s'il y a une forte redistribution des cartes, l'industrie mondiale est en progrès. Le nombre de projets et de produits est en constante augmentation. Il y a donc une forte demande autour des outils facilitant leur production. Notre maîtrise d'un noyau de CAO généraliste nous permet de développer sur le long terme des applications métiers performantes capables de dialoguer facilement entre elles. Cela répond donc parfaitement aux attentes du marché », conclu Christian Arber.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus :  http://www.topsolid.fr/
Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 25 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles