Nous suivre Industrie Techno

Missler passe à la V7

Industrie et  Technologies
L'éditeur français maintient sa position malgré les premiers effets de la crise et lance la partie CAO généraliste de sa nouvelle gamme V7. Une approche intégrée novatrice où simulation, GDT et ERP sont intégrés de manière transparente à la CFAO.


Un peu perturbée par les quelques centimètres de neige tombés lundi sur la région parisienne, la conférence annuelle de Missler Software s'est transformée pour moi en téléconférence avec le Portugal, où se tenait dès le lendemain le kick-off annuel de l'éditeur. Preuve que l'on sait s'adapter rapidement au besoin chez cet éditeur.

Du pouvoir d'adaptation, il va en falloir en 2009, car bien malin celui qui aujourd'hui peut prédire ce que sera l'année. « Comme tous nos confrères nous avons ressenti dès le dernier trimestre 2008 les premiers effets de la crise, qui se sont traduit par des reports de commandes », constate Christian Arber, Directeur général de Missler Software. « C'est ce qui a mangé la croissance que nous avions faite sur les trois premiers trimestres et nous a fait terminer l'année sur un chiffre d'affaires de 27,4 millions d'euros, en légère croissance de 1 % par rapport à 2007. Ce qui n'est déjà pas si mal car de toute façon 2008 était une année de transition pour nous dans l'attente de notre nouvelle génération de produits, que nous annonçons aujourd'hui ». Une stagnation qui n'empêche toutefois pas la société d'afficher une marge avant impôts de 15 %, malgré un effort de R&D qui représente 30  % du chiffre d'affaires.




Si l'on regarde de plus près l'offre de Missler Software, et elle est vaste car c'est le seul éditeur à proposer une solution intégrant CAO, FAO, GDT, Simulation, applicatifs métiers et ERP, ce sont les logiciels qui intègrent une expertise métier qui tirent la demande. « Force est de constater que notre génération 6 arrive aux limites de ses possibilités. Ce qui est pénalisant pour les ventes d'outils généralistes. L'arrivée de TopSolid 7 va nous permettre de reprendre l'initiative et devrait relancer significativement nos ventes de CAO généraliste. Un mouvement qui devrait se poursuivre et s'amplifier en 2010 et 2011 avec l'arrivée des outils de FAO puis des applications métiers en V7 », explique Christian Arber.

Notons aussi que le portefeuille client de Missler Software est très diversifié, ce qui lui permet de mieux supporter la crise que d'autres éditeurs. « Pour le moment les secteurs du médical, de l'énergie, du ferroviaire, de l'aéronautique et du bois sont encore peu impactés par la crise. Nous avons par exemple connu une croissance de 15 % de nos activités dans l'industrie du bois, qui est à la recherche d'outils d'intégration et d'industrialisation de ses productions. De même nos activités liées à la FAO sont restées soutenues grâce à l'aéronautique ».

Côté international, là aussi l'année 2008 a été contrastée suivant les pays et les secteurs d'activité. Elle a été globalement bonne pour la FAO et les applicatifs pour le bois. Si les effets de la crise ont été importants au Japon, l'Allemagne et le Brésil ont connu de fortes progressions, liées à la FAO pour l'outillage. « Il en va de même pour la Chine, où nous avons consolidé notre position dans les grands comptes ».

Génération V7

Ce début d'année 2009 est marqué par l'arrivée de TopSolid 7, premier élément de la gamme à passer en nouvelle génération. « Nous pensons qu'il est indispensable de disposer de notre propre noyau CAO si l'on veut pouvoir développer une chaîne numérique réellement intégrée. Il faut pouvoir assurer au plus petit niveau de granularité possible une cohérence des informations, afin d'avoir des outils de FAO, de GDT et d'ERP qui travaillent de manière efficace et fluide avec la CAO. Notre objectif est que les utilisateurs fassent de la GDT sans s'en apercevoir. C'est pourquoi nous avons totalement réécrit nos logiciels. Mais que nos clients se rassurent, dans la mesure du possible toutes les nouvelles fonctionnalités qui seront développées dans la V7 trouveront leur pendant dans la V6 et celle-ci sera encore maintenue pendant au moins cinq années ».





Cette nouvelle V7 est en gestation depuis 4 ans chez Missler Software. Elle adopte la technologie native .net de Microsoft et présente donc une interface utilisateur dans le plus pur style Windows. Outre la GDT directement intégrée, un grapheur permet de visualiser très simplement le comportement cinématique des différents composants d'un assemblage. A terme, il en sera de même avec les outils de simulation pour visualiser des contraintes ou des déplacements. Des outils de nouvelle génération sans mailleur, qui sont en cours de développement avec le Cetim et l'Inria.

« Nous lançons aujourd'hui avec TopSolid 7, un outil de CAO généraliste qui est à l'état de l'art du marché. Nous ferons de même avec les outils de FAO d'ici le début de 2010, enfin nous basculerons progressivement nos applications métiers sur cette nouvelle plate-forme entre 2010 et 2011. Le tout en continuant à maintenir les versions en V6 », promet Christian Arber.

Une évolution qui se fera au titre de la maintenance, ce que les utilisateurs apprécieront forcément, même s'il faut qu'ils se forment un peu.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.topsolid.fr

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 27 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Plus d'articles