Nous suivre Industrie Techno

Miroslav Radman veut repousser la mort

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Miroslav Radman veut repousser la mort

© M.J. Daly U.S.U.H.S.

[Laboratoires de recherche] 

Retarder l’apparition des maladies mortelles et incurables : c’est l’objectif de Miroslav Radman. Ce généticien franco-croate, ancien directeur de l'unité 1001 de l'Inserm, s'est spécialisé depuis 2004 dans l'étude des organismes les plus robustes.

Il a notamment repéré une bactérie extrêmement robuste, capable de ressusciter grâce à un système moléculaire qui protège ses protéines de l’oxydation. Le chercheur veut prélever cette substance et l’injecter aux cellules fragiles pour qu’elles puissent se réparer.

Professeur emérite de la faculté de médecine de l'université Paris Descartes, Miroslav Radman a été élu membre honoraire étranger de l'American Academy of Arts & Sciences. Il est également membre du conseil scientifique de l'entreprise Deinove, une société de biotech industrielle qui développe des procédés innovants de production de biocarburants et composés chimiques biosourcés à partir de bactéries Déinocoques. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

HP muscle sa microfluidique pour peser dans la pharmacie et le médical

HP muscle sa microfluidique pour peser dans la pharmacie et le médical

A l’occasion de son Innovation Summit, qui s’est tenu virtuellement le 15 octobre, le spécialiste de l’impression HP a mis en[…]

16/10/2020 | MicrofluidiqueImpression 3D
Pour bien commencer la semaine, la HAS élargit l’autorisation des tests antigéniques

Pour bien commencer la semaine, la HAS élargit l’autorisation des tests antigéniques

La HAS donne son aval au dépistage ciblé du Covid-19 par tests antigéniques

La HAS donne son aval au dépistage ciblé du Covid-19 par tests antigéniques

Le test salivaire rapide EasyCov livre les résultats de son étude clinique et espère convaincre la HAS

Le test salivaire rapide EasyCov livre les résultats de son étude clinique et espère convaincre la HAS

Plus d'articles