Nous suivre Industrie Techno

Minalogic chouchoute ses PMI

Christian Guyard
Minalogic chouchoute ses PMI

Minalogic s'appuie sur des structures fortes comme Minatec pour développer sa méthodologie et ses projets.

© D.R.

Grenoble, le 8 février 2008. Le pôle mondial grenoblois fait le point après deux ans d'existence et met en avant les bénéfices pour les PMI participantes.

Loin de l'agitation médiatico-politique relative à l'innovation et à ses structures, les adhérents des pôles travaillent, et dur. Ils prennent aussi le temps de réfléchir. C'était le cas le 8 février dernier pour Minalogic à Grenoble (Isère), au cours de la journée annuelle des adhérents. Ce pôle de compétitivité est spécialisé dans la création, la mise au point et la production de produits et services autour des solutions miniaturisées intelligentes pour l'industrie. Tous les adhérents n'étaient pas là car « bien des PMI n'ont pas les ressources humaines à dégager pour participer à des réunions », déclarait le président de Minalogic, Éric Pilaud, de Schneider. Le constat est valable pour tous les pôles. Mais il avait quelques raisons d'être satisfait : 113 projets ont été labellisés en 2006 et 2007 pour une enveloppe de plus de 1,2 milliard d'euros. 73 projets ont été retenus et Minalogic a obtenu 315,5 millions d'euros au total (dont 189 millions d'euros de l'A2I). De plus, les premiers appels à projets n'ont pas asséché l'inventivité, il y a toujours autant de propositions.

Pour autant, affirme Éric Pilaud, « Minalogic n'est pas une machine à gratter des subventions. L'intérêt de Minalogic est d'avoir structuré un écosystème qui existait avant les pôles et qui avait besoin de cela pour grandir ».

La croissance est au rendez-vous. À la signature des statuts, en 2005, le pôle comptait 52 membres fondateurs dont six PMI ; aujourd'hui ils sont 115, dont 79 entreprises, majoritairement des PMI (53). Autre fierté, les résultats de l'enquête du Comité Richelieu fin 2007 auprès de 17 pôles. À la question : « Pensez-vous que les PMI [adhérentes au pôle] sont suffisamment valorisées dans le fonctionnement du pôle ? » 86 % de celles de Minalogic répondent oui ! « Nous allons prendre soin des 14 % restant », relève en souriant Éric Pilaud.

Un acteur égale une voix quelle que soit sa taille

Un autre indicateur montre la place des PMI : dans le résultat du 5e appel à projets FUI (Fonds unique interministériel), 41 % des financements vont aux laboratoires, 33 % aux PMI et 26 % aux grands groupes. De même, en 2007, 9 PME sur 47 acteurs étaient chefs de file d'un projet, et 55 PME sur 231 acteurs étaient impliqués au moins une fois dans un projet labellisé. Globalement, les financements attribués aux PME (hors A2I) se montaient à 13 millions d'euros sur un total de 70,1 millions d'euros, soit 19 %.

Les financements aux PMI sont une chose, l'aide moins institutionnelle en est une autre, et c'est sans doute ce qui fait le succès de Minalogic. Ce lundi 11 février était inauguré, dans l'établissement Hewlett-Packard d'Eybens (près de Grenoble), un centre de calcul de 3 Tflops disposant de 200 CPU entièrement dédié aux PMI du pôle. « Ces entreprises disposeront sur trois ans de 1 million d'heures de calcul gratuites pour leurs simulations », explique Laurent Julliard, en charge à Minatec du groupe de travail EmSoC (logiciels embarqués, ou enfouis, dans les puces). « Actuellement, l'une de nos PMI qui produit du logiciel de CAO électronique passe deux semaines de calcul pour valider un logiciel. Avec ce centre, le temps de calcul sera inférieur à un jour ! C'est un atout substantiel pour la mise sur le marché. »

Parmi les autres aides appréciées, une personne, Isabelle Millet, se consacre à temps complet aux PMI. Une assistance à la propriété intellectuelle est organisée : sessions de formation aux contrats, aux accords de consortium, grâce à un avocat spécialisé dans ces problèmes. De plus, un accord a été passé avec l'INPI pour faire un diagnostic d'évaluation du portefeuille de brevets et de propriétés intellectuelles de la PMI. C'est tout un contexte qui s'est peu à peu forgé pour soutenir les PMI, les inciter à embaucher des thésards.

Si

null
ENTENDU DANS LES COULOIRS

Aujourd'hui, il existe des relations directes entre personnes et sociétés qui, sans Minalogic, ne se seraient pas concrétisées. » Stéphane Renard, président de Tronics

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0897

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les paramètres de coupe améliorés de 30 %

Les paramètres de coupe améliorés de 30 %

conçu par Seco Tools, le système de tournage avec arrosage intégré refroidit l'outil et assure un bon cisaillement du copeau.Le système mis au point[…]

01/04/2009 | TOURNAGEInnovations
Innover pour réduire les coûts

Innover pour réduire les coûts

RECTIFICATIF

RECTIFICATIF

INFORMATIQUE

INFORMATIQUE

Plus d'articles