Nous suivre Industrie Techno

MIME OSÉ.

Sujets relatifs :

Les ailes des aéronefs ne copieront plus les animaux mais les végétaux.

L'équipe de chercheurs emmenée par Kon-Well Wang, responsable du département d'ingénierie mécanique de l'université du Michigan, travaille à la création des composites inspirés du Mimosa pudica. Les feuilles de cette plante, nommée aussi la sensitive, se replient lorsqu'on les touche grâce au déplacement de l'eau dans les cellules qui les composent. Au congrès annuel de l'Académie américaine des arts et des sciences (AAAS), fin février, le scientifique a présenté son concept de matrice composite fluide et flexible (F²MC). Chaque cellule artificielle mesure pour le moment la taille d'une feuille de palmier mais la miniaturisation est en cours. Interconnectées en réseau, elles pourraient équiper des ailes d'avion qui s'adapteraient selon les besoins du vol. La capacité des plantes à s'autoréparer est aussi à l'étude. Mais comment a-t-on fait jusqu'à présent pour voler sans elles ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°HSAERO

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

0+0=ROBOT

0+0=ROBOT

Les Jeux olympiques des robots se sont déroulés, à Hefei, en Chine. À l'occasion de la douzième édition du Robogame, 44 équipes d'étudiants de[…]

MAIN FORTE

MAIN FORTE

COOL

COOL

HACK COEUR

HACK COEUR

Plus d'articles