Nous suivre Industrie Techno

Microsoft se lance dans la robotique

M. S.

Le géant du logiciel propose une solution destinée au développement d'applications robotiques pour l'industrie comme pour les produits de loisirs.

Selon les experts, les robots, largement utilisés dans l'industrie, seront également de plus en plus présents dans notre vie de tous les jours. Ce large champ d'applications ne pouvait pas laisser indifférent un géant du logiciel comme Microsoft : la firme de Seattle frappe fort en annonçant sa propre solution de développement robotique. Baptisée Microsoft Robotics Studio, cette plate-forme logicielle s'adresse aussi bien à ceux qui ont comme hobby la robotique qu'aux chercheurs ou aux entreprises. Accessible et ouverte, la solution couvre en fait trois domaines du logiciel robotique. Elle peut ainsi être utilisée pour le développement de robots de tout type, de ceux employés dans l'enseignement jusqu'aux produits très sophistiqués installés dans les usines. Le système de Microsoft propose aussi un ensemble d'outils qui facilitent la programmation et l'élimination des erreurs de programmation de ces logiciels robotiques. Parmi ces outils figure un module de simulation qui aide les développeurs à concevoir et tester mieux et plus vite leurs applications. Cet environnement virtuel en 3D simule des éléments comme la masse, l'accélération et les interactions de différentes composantes du robot.

Enfin, le troisième élément du package de Microsoft (licence gratuite pour les chercheurs et les particuliers) est un ensemble de plus de trente outils de formation.

Plus de trente constructeurs de robots ont déjà annoncé leur soutien, comme Kuka, Braintech ou le français Robosoft.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0887

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

En amont de ses journées de l’innovation, Stäubli a présenté de nouvelles solutions pour l’usine 4.0. Le[…]

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

Plus d'articles