Nous suivre Industrie Techno

Microsoft imagine les interfaces du futur

Ridha Loukil
Microsoft imagine les interfaces du futur

Le projet Skinput de Microsoft fait de notre bras une interface pour le contrôle de machines

L’éditeur de logiciels présente deux prototypes d’interfaces utilisant, l’un le corps humain, l’autre la réalité augmentée. Ces technologies pourraient arriver à l’horizon 2020.

A quoi ressemblera notre vie et notre mode d'interaction à l’horizon 2020 ? A l’occasion des Techdays 2011 de Microsoft, l’éditeur de logiciel a déroulé sa vision du futur. Objets intelligents, interfaces naturelles, réalité augmentée… Les technologies numériques vont révolutionner notre vie à la maison, à l’école et au travail.

« L’informatique de demain sera une informatique intuitive, grâce notamment aux nouvelles interfaces naturelles », explique Bernard Ourghanlian, directeur technique de Microsoft France. « Nous allons passer d’une situation où l’ordinateur est à vos ordres à une situation où il interprète vos comportements et agit en votre nom. Avec le développement de capteurs évolués, nos bras, nos mains, nos jambes, notre corps tout entier devient lui-même l’ordinateur ».

Des projets de recherche avancée

Microsoft Research
a levé le voile sur deux projets de recherche au stade du prototype. Le premier est le projet "Skinput" qui vise à faire de notre corps une véritable télécommande numérique. Le projet s’intéresse tout particulièrement à notre bras. Quand on le tapote avec un doigt, il subit une onde qui se propage d’une façon déterminée. Microsoft a développé un bracelet qui s’enfile comme le bracelet d’un tensiomètre et agit comme un capteur. En analysant les réactions aux tapotements sur la peau, il est possible d’utiliser le bras comme interface pour le contrôle de machines. On peut utiliser un projecteur pour afficher un menu de commande sur le bras. On peut ainsi déplacer un curseur à l’écran simplement en tapotant en haut ou en bas du bras et arrêter sa sélection en serrant le poing.

L’autre projet "Light Space " fait de l’espace d’une pièce une interface. Il s’appuie sur les dernières recherches en matière de réalité augmentée. Grâce à un ensemble de capteurs et projecteurs, n’importe quelle surface (mur, table, etc.) se transforme en un support numérique. Vous pouvez projeter vos photos numériques (mais aussi n’importe quel autre document) sur la table du salon, puis prendre l’une de ces photos dans votre main et d’un simple geste la déposer sur le mur, en format grand écran.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Portrait du PDG de Quantum Surgical, Bertin Nahum, qui prépare l’arrivée sur le marché de son prochain robot[…]

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Plus d'articles