Nous suivre Industrie Techno

Microsoft accomode l’ERP Navision à sa sauce

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Pour la nouvelle version de l'ERP, Microsoft a joué la simplicité d’utilisation et de mise en œuvre ainsi que l'intégration de fonctions innovantes. But : séduire les PME

Lentement mais sûrement, Microsoft poursuit sa stratégie de conquête du marché de progiciels de gestion intégrés pour les PME/PMI. Et quand on connaît la force de frappe du géant de la microinformatique on peut penser que rien ne va lui résister.

L’éditeur américain est encouragé par un marché des ERP en croissance en 2004 de 7% sur l’achat de licences (par rapport au -20% de l’année précédente).

Le gisement principal de croissance se situe selon l’étude de marché de l’IDC dans deux catégories d’entreprises celles qui emploient entre 100 et 300 salariés etcelles qui se situent entre 300 et 2000 salariés, qui ont affiché en 2004 une croissance moyenne de 15% (croissance par secteur d’application : financier +16%, services +10%, commerce +10%, négoce +6%, industrie +1%).

Les prévision pour 2005 de ce marché sont très optimistes (+15% pour la vente de licences) ce qui incite Microsoft à faire feu de tous bois avec ses deux logiciels Navision (de 1 à 100 utilisateurs) et Axapta (plus de 100 utilisateurs). Objectif 2004-2005 (fin de l’exercice à la fin juin 2005) : +90%.

A souligner que Microsoft comptait à la fin 2004 quelques 1300 clients pour son progiciel Navision et il compte une centaine de partenaires pour la mise en œuvre de projets (il n’y a pas de vente directe PGI chez Microsoft). Des partenaires qui répondent à une matrice de compétences sur trois axes pour aborder un projet et ne pas se faire la concurrence mutuellement : région, métier, savoir-faire dans la fonction première demandée par le client.

Pour atteindre son objectif, côté technologique, Microsoft commence à mettre son grain de sel dans les outils qu’il propose. Repris en juillet 2000 par le rachat de la société éponyme, son progiciel Navision utilisé par 45000 entreprises au monde, connaît une nouvelle version. Il était temps car de l’avis de spécialistes du marché, malgré sa forte présence dans les PME au moment du rachat, ce progiciel ne brillait pas par ses atouts technologiques.

La nouvelle version vise des entreprises industrielles, de 100 à 300 salariés, filiales de grandes groupes, opérant sur cinq sites ou plus. Typologie visée : de 10 à 19 utilisateurs qui cherchent un outil intégré fournissant des fonctions de gestion commerciale, comptabilité-finances, production, etc.

La tarification proposée est de 1900 ou 2500 euros suivant les fonctions demandées ou à la carte avec une facturation par utilisateur. Le ticket d’entrée pour un projet global est d’environ 60 000 euros.

Le développement de la nouvelle version prend le chemin de l’outil idéal : multi-sites, multi-sociétés, simple et avec modules de base complets et intégrés, technologie pérenne (XML et .Net par exemple), avec coût de licences et de maintenance maîtrisés…

Au bout de ce chemin, la volonté étant de proposer aux utilisateurs une plate-forme unique pour tous les produits ERP avec une logique web services. En attendant son avènement, Navision et Axapta seront développés jusqu’en 2013.

Microsoft a orienté le développement de Microsoft Navision 4.0 autour de cinq grands piliers.

1. Une refonte de l’ergonomie
La nouvelle interface de Microsoft Navision 4.0, identique à celle d’Outlook 2003, rend son usage très intuitif et aisé dans un environnement de travail familier. Par ailleurs, les utilisateurs ont la possibilité de concevoir leur propre structure de menu personnalisé.

De plus, l’intégration accrue avec l’environnement Office permettra aux utilisateurs de synchroniser des e-mails, des tâches et des contacts ainsi que de créer automatiquement des tableaux croisés dynamiques.

Enfin, les commandes améliorées donneront davantage de contrôle aux utilisateurs sur la gestion de l’information afin de suivre une opération, un client, un fournisseur… de bout en bout.

2. Des nouveaux outils d’analyse et de reporting
Les indicateurs de performance et les outils d’analyse ont été améliorés par des graphiques et par l’intégration avec Analysis Services pour donner aux utilisateurs une représentation des analyses commerciales et pour leur permettre d’analyser en profondeur les informations critiques pour une gestion commerciale stratégique.

3. Une gestion de notifications et d’alertes
S’appuyant sur le service de notification Microsoft SQL Server et sur une intégration en profondeur avec l’ensemble des technologies de Microsoft, Microsoft Navision 4.0 introduit une gestion de notification et d’alertes qui permet aux entreprises d’informer automatiquement et en temps réel leurs clients, leurs employés et leurs fournisseurs de tout évènement les concernant (comme une rupture de stock, un retard de livraison etc.).

Microsoft Navision 4.0 inclut également la prise en compte du langage XML, qui facilite la communication avec d’autres solutions, les clients, les fournisseurs et les partenaires commerciaux.

4. Réduction du coût total de possession
Pour faciliter et réduire le temps de mise en œuvre de la solution, Microsoft inclut
- des modèles métiers qui permettent aux partenaires de Microsoft de réduire considérablement le temps passé à déployer la solution.
- une gestion de questionnaires client permettant le paramétrage automatique de Microsoft Navision
- des modèles Excel de « mapping » de données permettant de faciliter les reprises de données.

5. Amélioration des processus de gestion de l’entreprise
- Gestion des flux inter sociétés permettant aux organisations multi-sociétés et/ou multi-sites et/ou internationales de faire communiquer leur différentes entités.
-  Gestion du reporting multi-sociétés
- Améliorations du module finance (gestion des plans de comptes internationaux, extension des fonctions de lettrage)

Mirel Scherer


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Production : Dassault Systèmes fait l’acquisition d’Ortems

Production : Dassault Systèmes fait l’acquisition d’Ortems

En faisant l’acquisition de cet éditeur spécialisé en planification industrielle et en ordonnancement de production,[…]

Rapprocher conception et fabrication

Rapprocher conception et fabrication

Une solution ERP pour les sous-traitants aéronautiques

Une solution ERP pour les sous-traitants aéronautiques

Un ERP pour les PME de l’aéronautique

Un ERP pour les PME de l’aéronautique

Plus d'articles