Nous suivre Industrie Techno

Microprocesseur et coprocesseur graphique font puce commune

Ridha Loukil
Microprocesseur et coprocesseur graphique font puce commune

Technologie Sandy Bridge d'Intel associant au processeur des fonctions graphiques

Ces processeurs deux en un sont introduits par AMD et Intel. Ils affranchissent les ordinateurs du coprocesseur nécessaire jusqu’ici pour les fonctions de traitement graphique.

Le CES 2011, le plus grand salon d’électronique grand public, qui se déroule à Las Vegas (Etats-Unis), du 06 au 09 janvier 2011, scelle le mariage attendu entre le microprocesseur et le coprocesseur graphique. Ces deux fonctions, réunies jusqu’ici dans tous les ordinateurs sous la forme de deux composants distincts, se combinent dans la même puce.

Intel et AMD, les deux principaux fabricants de microprocesseurs à architecture x86, lancent presque au même temps cette technologie : le premier sous le nom Sandy Bridge, le second sous le nom Fusion.

Outre la simplification de l’intégration pour les constructeurs informatique, cette évolution devrait se traduire pour l’utilisateur par des gains de performances, de consommation et d’autonomie des PC portables. Dans les fonctions graphiques prises en charge figurent les jeux vidéo, la haute définition et, bien sûr, l’image stéréoscopique 3D.

Les processeurs d’Intel bénéficient tous d’une gravure de 32 nm et de la technologie de transistor High-K qui réduit les courants de fuite. Les premiers produits lancés combinent quatre cœurs. Ils seront suivis par des puces à six cœurs.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.intel.com 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles