Nous suivre Industrie Techno

abonné

Micro-fabrication additive pour capteurs chimiques

Juliette Raynal
Micro-fabrication additive pour capteurs chimiques

Vue schématique du procédé de prototypage de microcapteurs MIP par micro-fabrication additive.

© Damien Thuau

Des microcapteurs à base de polymères à empreintes moléculaires élaborés en une seule étape grâce à une imprimante 3D présentant une résolution sub-micrométrique. C’est la prouesse réalisée par une équipe de chercheurs de l’institut de science des matériaux de Mulhouse (IS2M, CNRS-UHA), en partenariat avec des équipes de l’université de technologie de Compiègne (GEC, UTC) et de l’université de Bordeaux (ISM, CNRS). Ces travaux ont récemment fait l’objet d’une publication dans la revue Advanced Materials.

Polymères à empreinte moléculaire imprimés en 3D

Les capteurs à base de polymères à empreintes moléculaires, appelés MIPs pour molecularly imprinted polymer en anglais, sont utilisés pour détecter et analyser des molécules cibles (substances naturelles ou synthétiques, médicaments, pesticides ou toxines par exemple). Concrètement, les MIPs sont des matériaux constitués de cavités qui, à l’instar d’une serrure pour sa clé, sont spécifiquement modelés pour reconnaitre une molécule-cible. En raison des interactions similaires à celles observées dans la nature entre des anticorps et des antigènes, ils sont également appelés « anticorps en plastique ». Ces matériaux synthétiques fonctionnels, plus robustes que leurs homologues naturels ne sont pas nouveaux, mais les travaux des chercheurs ont permis de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles