Nous suivre Industrie Techno

Micro-éléments d’assemblage

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,
Micro-éléments d’assemblage

Difficile de faire plus petit

© DR

Idéaux pour les applications de précision ou le poids doit être réduit, ces micro-pions et de micro-colonnettes permettent des assemblages simples, définitifs et sécurisés.

En provenance du fabricant américain PEM, leader mondial du sertissage, et représenté en France par Titanox Industrie, voici 2 gammes d’inserts à sertir minuscules, qui ouvrent la voie à de nouvelles solutions d’assemblage définitives et sécurisées. Il s’agit de micro-pions et de micro-colonnettes.

Les micro-pions positionnables MPP répondent aux attentes des industriels pour les applications de micro positionnement et d’alignement. Grâce à leur extrémité pilote chanfreinée, ces micro-pions d’une longueur de 2 à 10 mm et d’un diamètre de 1 ; 1,5 ou 2 mm, s’alignent automatiquement dans leur cavité par sertissage, technique de pose qui fait fluer la matière, sans apport de chaleur. La tôle se déforme pour absorber définitivement l’insert, celui-ci lui devenant alors solidaire. Il reste en place, ne se desserre pas, ne tombe pas, ne s’égare pas, tout en offrant des filetages robustes et résistant à l’effort. Leur tête de type affleurant complète la bonne finition de l’ensemble.

Fabriqués en inox A286 (HRB 92), ils résistent à la corrosion et supportent des forces de traction de 320 à 820 N. Ils conviennent à des tôles fines en acier inoxydable ou autres matières de 0,5 mm d’épaisseur et d’une dureté maximale de HRB 92.

Imperdables, les micro-colonnettes MSO4 en inox 400, s’introduisent en force dans des tôles fines (y compris les inox de la série 300) d’une épaisseur minimum de 0,4 mm et d’une dureté maximale de 88 HRB avec lesquelles elles deviennent définitivement solidaires. Elles existent en plusieurs tailles de filetage : M1 ; M1,2 ; M1,4 ; M1,6 ; M2 et deux longueurs : 2 et 3 mm.

Répondant à la norme RoHS, ces micro-pions et de micro-colonnettes se posent par simples pressions, mais aussi automatiquement pour fournir une meilleure productivité et une absence de manipulations.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.titanox.net

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La superélastochromie, une propriété inédite de cristaux organiques pour détecter les contraintes mécaniques

La superélastochromie, une propriété inédite de cristaux organiques pour détecter les contraintes mécaniques

Des chercheurs de l’Institut des sciences industrielles des universités de Tokyo et Yokohama (Japon) misent sur une[…]

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

Plus d'articles