Nous suivre Industrie Techno

Mickaël Desmoulins, Monsieur fablab

Mickaël Desmoulins, Monsieur fablab

© dr

Qu'ils soient plutôt entrepreneurs ou scientifiques de haut vol, agitateurs d'idées ou orchestrateurs de talent, passionnés de technique ou fins analystes de ses usages, les cinquante pesonnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait jouent un rôle majeur dans l'innovation en France. C'est le cas de Mickaël Desmoulins, président de l'association Fab&Co, qui fédère les fablabs industriels entre eux.

Consultez notre sélection des 50 personnalités qui font l’innovation en France .

Mickaël Desmoulins travaille dans la direction de l’Innovation de l’ingénierie initiée par Renault et Nissan, où il est responsable de la mise en place et du développement de dispositifs d’innovation ouverte. Il est, en outre, le président de l’association Fab&Co, qui vise à  réunir les responsables des ateliers de fabrication numérique des industriels lancés dans l’aventure « Fab Lab ».

Outre Renault, les industriels fondateurs de l’association sont nombreux : Alcatel-Lucent, Airbus, Systra, Snecma, Air liquide, Seb, Poult, Dassault Systèmes et Bouygues. Il faut y ajouter ICI Montreuil et lUsineIO, deux ateliers de fabrication numériques particulièrement tournés vers l'industrie. D’autres industriels ont rejoint le club depuis.

Mickaël Desmoulins a commencé son parcours chez les « makers » en faisant une formation de design management à l’Ensci-Les Ateliers, alors qu’il travaillait comme ingénieur au contrôle qualité des process au Technocentre de Renault à Guyancourt. De retour au Technocentre, il rencontre le community manager qui porte Renault creative people, qui fédère les idées des tous les collaborateurs de Renault. Ensemble, ils décident créer une structure propre à Renault, le Renault Creative Lab, aujourd’hui un fablab interne à l’alliance Renault-Nissan, dont il assure toujours le management.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Fabrication additive : le CNRS et l’institut Jean Lamour ouvrent la voie à l’impression d’aimants permanents complexes

Fabrication additive : le CNRS et l’institut Jean Lamour ouvrent la voie à l’impression d’aimants permanents complexes

Le CNRS et l’institut Jean Lamour de Nancy ont dévoilé le 21 octobre leurs travaux dans le domaine de l’impression 3D[…]

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Au salon 3D Print, le concept de l’usine distribuée progresse dans la fabrication additive

Au salon 3D Print, le concept de l’usine distribuée progresse dans la fabrication additive

Plus d'articles